Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
Confinés?? Aussi bien en rire!
Écrit le mercredi 22 avril 2020 par PG Luneau

Bonjour à tous, confinés que vous devez être! J'espère que, comme moi, vous profitez de cette pause imposée pour vous remettre à lire ou relire vos BD!! ;^)

Aujourd'hui, je vous offre une chronique toute simple pour vous parler d'un petit fanzine que je viens de terminer. Il s'agit d'Héritage comique, tome #2. Peut-être ne vous en souvenez-vous pas, mais je vous ai parlé, sommairement, du premier tome, en 2015. Si j'ai attendu si longtemps pour vous parler du #2, c'est en partie parce que l'auteur lui-même, Steve Requin, a dû reporter son projet de 2 ans et demi pour cause de... perte de données!!? En effet, un bogue informatique lui a fait perdre tous ses fichiers, alors que la maquette de ce tome #2 était sur le point d'être terminée!! Il a dû tout se retaper, et quand on voit la quantité d'informations contenues dans ses bouquins, ça nous donne une bonne idée de l'ampleur de la tâche!!

Mais qu'est-ce donc que cet Héritage comique? Il s'agit en fait d'un genre d'hommage sarcastique rendu aux comicbooks qui ont été traduits en français par les très célèbres éditions québécoises Héritage, dans les années... 70 à 90, je dirais. Tous ceux qui ont eu de 9 à 15 ans dans ces années-là savent de quoi il en retourne. Des Fantastic Four à Spiderman, de Thor aux X-Men, mais en passant aussi par toute la grande famille des Archie, Jughead, Betty & Veronica, Sabrina et cie, ces livres ont fait la joie de toute une génération de préados!

Tranche de vie : quand on allait chez ma tante Jacqueline, qui tenait un dépanneur à l'époque, elle nous donnait le droit, à mes cousins et moi-même, de choisir 25¢ de bonbons, gratis! Moi, avec mon appétit pour la lecture BIEN plus fort que ma dent sucrée, je lui disais sagement : «Ma tante, je ne prendrai pas de bonbon cette fois-ci, ni la prochaine fois... Mais la fois suivante, je prendrai un comic! » Vous aurez compris que ceux-ci étaient 75¢, à l'époque. Ma tante était tellement estomaquée de voir un enfant qui refusait des bonbons qu'elle me permettait, à chaque fois, de prendre un comic (ceux de Jughead et du Docteur Doolittle avaient ma prédilection!), même s'il valait trois fois le «cadeau» de mes autres cousins!! Qu'est-ce que je l'aimais, ma tante Jacqueline! (Dieu ait son âme!) Elle a contribué, à sa façon, à mon éducation littéraire et bédéesque!

Héritage comique #02, de Steve RequinMais revenons-en au livret de monsieur Requin! J'étais en train de vous expliquer que Steve rend hommage à ces petits albums (longtemps en noir et blanc, sur papier journal bas de gamme) en en répertoriant toutes les incohérences, les bizarreries, les erreurs de traduction ou les double sens involontaires qui s'y cachent! Sur un ton où l'humour mordant n'est jamais bien loin de l'admiration, il nous explique par exemple le décalage entre les parutions originales, aux États-Unis, et la version traduite... décalage qui vient souvent perturber l'ordre de parution, compte tenu de la diversité des séries et des possibles croisements entre elles (les fameux cross over!). Pour éclaircir cet étrange phénomène, prenons l'exemple d'une aventure de Wolverine qui voit sa conclusion se produire dans un fascicule de la série des X-Men, comme ça arrivait souvent, à l'époque. Disons que les Wolverine que nous lisions en français dataient de 5 ans plus tôt, alors que ceux des X-Men n'étaient vieux, eux, que de 3 ans. Il nous était donc fort possible de lire la conclusion de l'aventure du dit Wolverine deux ans avant qu'elle ne débute en français!!? :^0

Mon exemple, ici, est fictif, mais Steve, lui, nous en raconte de véritables! Et pour pouvoir si bien nous en parler, imaginez à quel point il doit analyser et comparer l'enchevêtrement des récits de toutes les séries, tant chez DC que chez Marvel, et tant en anglais qu'en français! C'est fou!... Mais ce n'est pas tout : pour dénicher la tonne d'erreurs ou de maladresses de traduction qu'il nous présente, il a aussi dû analyser et comparer CHAQUE VIGNETTE, en mettant côte à côte la version originale américaine et la version québécoise!!? :^O Je me trouve un peu maniaque avec ma Lucarne ou mes Capsules-Pif... mais quand je me compare, je me console... ou si je ne me console pas, je réalise au moins que je ne suis pas tout seul de ma gang!! ;^D

Bon, je dois préciser que sur le plan matériel, c'est assez ordinaire. Le pauvre Steve s'autoédite avec les moyens du bord, l'impression est donc de qualité «photocopieuse». Les vignettes reprographiées sont donc en noir et blanc, pas toujours très claires, et les textes, dans les phylactères, sont parfois difficiles à décoder... Ce qui n'arrange pas les choses, c'est que la calligraphie des lettreurs de chez Héritage jeunesse, qui traduisaient les récits américains, était déjà, très souvent, à chier!! Une impression plus professionnelle aurait aidé à la lisibilité... au détriment du coût, je sais! :^S

Mais une fois qu'on prend la peine de plonger dans les textes de Steve, toujours emplis d'un rafraîchissant sarcasme, on prend la mesure de l'ampleur de sa connaissance du sujet. C'est faramineux, les détails qu'il peut trouver!! Son espèce de colligé d'erreurs ou de curiosités est fascinant!

Dans ce tome, on a droit à une analyse pointue du premier tome d'une série spéciale qui s'appelait Marvel trois-dans-un X-Men. Il s'agissait en fait de trois petits fascicules distincts qu'Héritage reliait ensemble pour nous donner un tome triple. Steve a scruté à la loupe (probablement même au microscope!! ;^) ce premier tome, qui incluait donc une aventure des X-Men, une des Défenseurs et une de Nova... Vous aurez compris qu'on profitait de ces compilations pour accoler des personnages moins connus à des gros noms, question de mousser la popularité des persos de seconde zone... ;^) Cette analyse couvre toute la première moitié du petit livret.

Puis, Steve Requin nous présente Wilbur, une fascinante copie quasi-conforme d'Archie... mais qui avait sa série, concurremment à celle d'Archie!!? Étonnant, ce dédoublement de produit chez les mêmes créateurs!? Steve passe ensuite à une série de traductions trop littérales, puis à d'autres, exagérément québécoises!! Il pousse même la note jusqu'à nous pointer des exemples de situations ou de traductions qui frôlent l'indécence (bien qu'il pousse la note un peu loin inutilement, dans cette section). Finalement, il nous présente différents caméos discrets (d'auteurs ou d'autres personnages connus) et termine en nous montrant des cas où nous avons eu droit à deux fois les mêmes couvertures, mais à quelques années d'intervalle, ou d'autres cas où des dessinateurs ont, manifestement, calqué les illustrations d'autres artistes (même posture, même disposition du texte, etc.), un peu comme les créateurs de Martin le Malin le faisaient avec les vignettes de Tintin.

De manière générale, ce 2e tome m'a un peu moins accroché que le premier, trop centré qu'il est sur le fameux Marvel trois-dans-un X-Men! Moi qui étais plus du type Archie que du type Superhéros, j'ai surtout apprécié la seconde moitié!

Chose certaine, l'annonce du tome #3 m'a littéralement ravi : il devrait porter en grande partie sur les Pif Gadget!! Vous vous imaginez!! Sur les Pif, que je suis moi-même en train de recenser!! J'ai tellement hâte de le lire... en espérant que ce ne soit pas dans un autre 5 ans! ;^)

P.S. : Je tiens à remercier les «assistants» de Steve, ceux qui l'ont aidé dans sa démarche, en lui fournissant conseils, ressources, BD et suggestions de bloopers : Rosaire Fontaine, Louis Dominique Roy et François Bourdages. Steve les remercie, à la fin de son fanzine, mais ces gars méritent bien de l'être plus d'une fois, non? ;^)

P.P.S. en lien avec votre interrogation de la p.62 : M. Requin, pour votre information, sachez que ma mère utilise, encore aujourd'hui, l'expression «Mardite affaire!» Cette formulation, qui visait manifestement à éviter de blasphémer en employant le mot Maudite, était très répandue dans mon environnement : je l'entendais de mes tantes, de ma grand-mère. Peut-être était-ce un régionalisme?! À mon avis, la phrase que vous avez relevée était donc tout à fait volontaire! «Ah ben Mardite marde! Qui l'eût cru?!» ;^D

 

l'Héritage comique (vol. #2)

Auteur : Steve REQUIN

Éditions : Publications Requin Roll

Année : 2018

Nombre de pages : 82

Appréciation : 4/6

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Marsi : Un travail de moine, rien de moins!

Pour ce qui est des coûts, tu me fais douter... et, après recherches, tu sembles avoir raison! Je suis BEAUCOUP plus jeune que toi, mais pas au point de voir les prix tripler! Peut-être que ma tante ne nous donnait droit qu'à 10¢ de bonbons, finalement, et que les bouquins étaient 30¢... Mais le principe était le même : j'avais 3x plus de trucs que mes cousins moins littéraires! ;^)

Pour ce qui est de pouvoir lire cet Héritage comique (et le tome #1, aussi, tant qu'à y être!), ce sera très simple... si le confinement fini par finir! ;^)
Rédigé par pgluneau le samedi 02 mai 2020 à 9:03


Quel travail ce semble être. Moi, je me souviens des Hulk, Spiderman et Fantastic Four Héritage que j'achetais au dépanneur au coût de 25 cents. Curieux cet écart de prix, on n'a pourtant pas une très grande différence d'âge. J'adorais me procurer ces comics de monstres. Je serais assez curieux de lire cet Héritage comique.
Rédigé par Marsi le jeudi 30 avril 2020 à 16:46


@ Anne des Ocreries : Nous, les Archie (et tous ses dérivés : Betty et Veronica, Jughead, Sabrina, Josie et les Pussycats, Jeune Archie, etc.) se trouvaient pas mal partout...

Pour ce qui est de la jeune fille de vos «Arthur et Zoé», chez nous, elle s'appelait Philomène, et elle seule donnait son nom à la série! Des strips ont passé quotidiennement dans le journal la Presse, pendant des années, avec une demi-planche couleur dans l'édition du dimanche!

Il y avait aussi Candide, Fred Basset, Ferdinand... Et puis la version québécoise du sosie de Garfield : Heathcliff. Je crois que les traducteurs l'avaient baptisé Pouf (ou Plouf?)... Quelle surprise quand j'ai découvert, sur le Net, que ce chat orange était la vedette d'un dessin animé très populaire chez vous : Isidore et les Entrechats!! On n'a jamais eu cette version télé, seulement dans les journaux!! ;^)

Que de beaux souvenirs! ;^)
Rédigé par pgluneau le mercredi 22 avril 2020 à 23:04


Ha ha ! ça, j'y mettrais bien le nez, moi qui n'aime pourtant pas les comics.
Enfin, pas les trucs de super-héros, mais je me souviens avoir croisé parfois des " Aggie " ou des " Archie", ou " Arthur et Zoé ", que je lisais avec bonheur quand j'étais petite. On en trouvait en français, mais pas partout.
Rédigé par anne des ocreries le mercredi 22 avril 2020 à 14:54




Dernièrement, j'ai lu... Zodiaque
#05- la Part du Lion
21 juin 2020

Un prince à croquer
#01- Entrée
14 juin 2020

Clifton
#01- Ce cher Wilkinson
10 juin 2020

Pour l'amour de l'art
#01- l'Affaire Van Rotten
30 mai 2020

Seule à la récré
Seule à la récré
22 mai 2020

Ma dernière chronique 11 ans!!??
01 juillet 2020

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique médiéval Héros animalier Historique Hommage Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Marsi, sur 11 ans!!??

Arsenul, sur 11 ans!!??

Colin, sur 11 ans!!??

Colin, sur 11 ans!!??

anne des ocreries, sur 11 ans!!??

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin