Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
l'Halloween avant tout le monde, c'est au ComicCon que ça se passe!!
Écrit le lundi 26 septembre 2011 par PG Luneau

Samedi le 17 septembre dernier, je suis allé à la place Bonaventure où se déroulait la version 2011 du grand ComicCon de Montréal.

«Mais qu’est-ce que le ComicCon?» me demanderez-vous. Mais il s’agit en fait de la grande CONvention du COMIC book, bien sûr, du grand rassemblement de tous les geeks de la région montréalaise!

 

«Mais qu’est-ce qu’un geek?» me demanderez-vous. Alors là, je me fâcherai tout plein, car je vous l’ai expliqué en long, en large et en travers dans ma critique du troisième album de la série les Geeks, et je vous enjoindrai d’aller la relire sur le champ!! Non mais pour qui croyez-vous que j’écris, nom de Dieu!! ;-)

 

Et des geeks, il y en avait à la pochetée!! Étant un amateur de la série télé Chuck, je m’attendais vraiment à trouver là la plus grosse concentration de boutons d’acné au mètre carré de la planète… mais j’ai été agréablement surpris!! Oui, ils étaient au rendez-vous, ces nerds blafards qui passent 90% de leur vie dans un demi-sous-sol sans fenêtre, la face scotchée à leur écran d’ordinateur… Mais il y avait aussi d’autres gens, ordinaires, comme vous et moi!! Le pourcentage devait être à peu près de 50-50, comme quoi il y a de l’espoir pour le fantastique, la S.F., les mangas et les comic books!

 

Et il y avait aussi les cosplayeurs, évidemment. En effet, ce qui distingue le plus un rassemblement de ce genre d’un salon du livre traditionnel, c’est surtout la présence de visiteurs qui ont eu le culot, l’audace, le bon goût (enfin, pas toujours, mais j’y reviendrai!!) et le courage de s’y présenter vêtus à la manière de leurs héros (ou, plus souvent, de leurs superhéros) préférés!!

  

Ainsi, on se balade entourés d’un ou deux Wolverine, de quelques Darth Vador, de toute une armée de Stormtroopers, et, nouveautés cinématographiques obligent, de beaucoup de Green Lantern et de Thor – dont plusieurs avaient des airs d’Astérix!! De plus, des mannes de pitounes aux costumes échancrés et à la taille de guêpe exposaient leurs généreuses poitrines bien avantageusement rehaussées aux lentilles des quidams. Elles n’étaient bien souvent qu’à peine dissimulées par leurs costumes de Poison Ivy, de Cat-Woman, de Lara Croft ou d’autres minettes de mangas que je ne connais pas!! Leurs petits yeux brillants, lorsque les flashs des appareils-photo éclataient autour d’elles, en disaient long sur leur exhibitionnisme lattant!! À noter qu’il y avait aussi, parmi certains monstres défigurés magnifiquement réussis, une ou deux horreurs non-voulues, dont quelques Wonder Woman trop en chair pour leur costume et une Spectra adipeuse qui en montrait un peu trop! Mais dans l’ensemble, c’était très chouette. Parmi la foule, on pouvait même apercevoir l’escouade de Ghostbuster au grand complet, un Hulk de deux mètres de haut… et un Jean-René Dufort! Ah!? Non, tiens! Ce n’était pas un cosplayeur, celui-là, mais bien le véritable Infoman en personne! Vais-je passer à la télé jeudi soir?!

 

Ma palme d’or irait à un gars vêtu comme à la fin des années 1800, avec haut-de-forme et queue-de-pie, portant sur son dos une espèce de boîte en bois de grange, de laquelle sortaient deux câbles métalliques qui faisaient office de rails qui lui passaient par-dessus l’épaule et qui entraient dans la poche avant de son veston. Je n’ai aucune idée de quel personnage il incarnait, mais il avait un style (tant vestimentaire qu’au niveau de son maintien et de sa prestance!) tout à fait frappant. Son costume était d’une qualité parfaite, et ses lunettes aux montures dorées (on aurait dit de fins petits tuyaux assemblés ensemble autour de ses lentilles!) lui donnaient un air d’inventeur farfelu, au croisement des univers de Jules Verne et de tous les auteurs de soft steam-punk! C’est là que j’ai commencé à regretter d’avoir oublié mon appareil-photo!! (Remerciement spécial à Solange, pour m'avoir prêté les siennes!)

 Bien sûr, qui dit convention de ce genre et de cette ampleur dit aussi invités de marque! Car, pour attirer les fans, il faut une belle brochette de vedettes internationales! Ce sont elles qui font courir les foules, apparemment. J’ai été très surpris d’apprendre que pour être pris en photo avec l’une d’elles, ou même pour ne recevoir que leur autographe, il faut payer!!... Et cher, en plus!! Selon la notoriété de chacune, le montant est plus ou moins élevé, pouvant aller jusqu’à 50 ou 60 $ par demande (par exemple, 60$ pour une photo + 40$ pour la faire dédicacer!). J’ai trouvé ça aberrant, et même un peu cruel, ces «prix» annoncés, car ils permettent de juger de la valeur des artistes, de leur importance relative!! «Comment?! Untelle ne fait payer que 20$ pour sa signature?! Quelle nulle!! Elle n’est rien à côté d’Untel et de Truc-Muche qui, eux, exigent 45$!!»

 

Ainsi, j’ai pu apercevoir (de loin, n’étant pas encore aficionado) bien du monde «important». :

 

  • Stan Lee, le créateur à l’origine de Spiderman, de Hulk, de Thor, des Quatre Fantastiques, de Daredevil, des X-Men et de tant d’autres icônes de la maison Marvel, était présent (malgré ses 89 ans bien sonnés!!). C’est indéniablement le plus grand scénariste de comic books de superhéros qui soit!

 

  • Adam West et Burt Ward, les Batman et Robin (BING! PAF! BOUM!) de notre enfance, étaient aussi de la partie. Si vous vous doutez bien que Batman est devenu vieux, peut-être ne savez-vous pas que Robin doit maintenant faire quatre fois son poids de l’époque! Le pauvre Burt n’entre très certainement plus dans ses collants, malgré leur élasticité!!

 

  • On pouvait trouver deux comédiens de Star Trek, à savoir celui qui jouait Worf (ça faisait tout drôle de le voir sans son crâne gravelé de Klingon!) et celle qui jouait Deanna Troy, la psy de Next generation.

 

  • Il y avait également le «beau» James Marsters, qui jouait Spike dans Buffy, la tueuse de vampires. Il est le fantasme #1 de ma copine Solange, bien que je ne comprenne pas ce qu’elle lui trouve!?

 

  • Finalement, j’ai aussi vu de loin les comédiens qui ont incarné Buck Rodgers et sa copine dans la série des années 80, et celui qui suait sous le casque de Boba Fett dans Star Wars!

 

  • Sur un plan plus mécanique, il y avait même R2-D2 (il est très mignon, mais se déplaçait si vite qu’il était impossible de l’observer en détail!), la Landspeeder que Luke Skywalker pilotait sur Tatooine (toujours dans Star Wars), la Batmobile originale de 1966 (cooool!), ainsi que la célèbre DeLorean de Back to the future!!

 

Mais venons-en aux faits! Oui, bien sûr, si je suis allé à cet événement unique, c’était en partie pour voir des cosplayeurs et toutes ces grandes vedettes invitées… Mais comme je ne suis pas particulièrement fan de mangas ni de comic books, pourquoi diable ai-je payé 20$ de frais d’entrée??? Eh bien voilà, j’ai eu le raisonnement suivant : «Comme 90% des visiteurs allaient être des anglophones amateurs de superhéros, de BD d’horreur et de loufoqueries asiatiques, c’est clair que tous ces gens ne seront pas intéressés par (et ne connaîtront même pas!) les bédéistes franco-belges et québécois traditionnels qui allaient être présents!!» Et j’ai eu raison sur toute la ligne!!

 

Sur les sept heures que j’ai passées sur place, j’en ai passé cinq dans l’allée des dessinateurs européens et québécois, à attendre pour des dédicaces… Mais plutôt que d’être le douzième ou le vingtième dans les files, j’étais, à chaque fois, le deuxième ou troisième!! J’ai ainsi pu récolter huit belles dédicaces, en plus de passer un temps de qualité à discuter avec ces généreux artistes! Chic chic chic!

 

Mais compte-tenu de la longueur de ce compte-rendu, j’ai décidé de le scinder en deux et de réserver les détails de cette «chasse à la dédicace» (ma deuxième en carrière!) pour la seconde partie de ce texte, qui devrait être en ligne dans un jour ou deux.

 

Pour aujourd’hui, je me limiterai à vous faire part de mes petites déceptions, c’est-à-dire de faire la liste des trucs qui m’aurait intéressé mais que j’ai manqués, faute de temps :

 

  • la présentation sur le doublage québécois du dessin animé les Simpson;

 

  • la présentation des artistes ayant œuvré sur le dessin animé québécois Vie de quartier, avec Dany Turcotte, Marie-Lise Pilote et Dominique Lévesque (le vieux monsieur fatigué!). C’est d’ailleurs Benoît Godbout, l’excellent dessinateur de l’Académie des Chasseurs de Primes, qui était directeur artistique sur ce projet que j’ai bien apprécié, lors de sa diffusion, au printemps dernier!;

 

  • ma rencontre manquée avec Michel Viau, directeur de la collection Rotor, chez les 400 coups, et éminent spécialiste de la BD québécoise (on s’était dit qu’on se croiserait peut-être!!)…

 

  • quelques dédicaces ratées : avoir su que monsieur Thierry Labrosse (auteur de l’excellent Ab Irato) et que messieurs Duguay, Goulet et Vaillancourt (créateurs de la nouvelle série Lionel et Nooga) allaient être là, j’aurais traîné leurs albums pour me les faire dédicacer… mais leurs noms n’étaient pas dans la programmation officielle! Je m’étais pourtant si bien préparé!!

 

  • finalement, j’aurai bien aimé, pour souligner ma première présence à un événement aussi spectaculaire, m’acheter quelques comic books en français! Après tout, j’ai commencé les séries Fables et Umbrella Academy, que j’ai adorées toutes deux, et je reluque depuis longtemps vers la série Y : le dernier homme, au point où j’étais prêt à acheter les dix tomes d’un coup… Surtout que Pia Guerra, la créatrice américaine de la série, était présente, et que son stand était presque toujours vide! Je me serais bien vu lui demander de dédicacer les traductions françaises de ses livres : elle les aurait très certainement reconnus!! Mais niet caca boudin! Impossible, parmi tous ces vendeurs du Temple, de trouver un seul comic en français!!! Shame on you, Montreal!! Que fais-tu, ville indigne, pour protéger tes enfants francophones??? J’ai été amèrement déçu… Mais tout cela est un autre débat dans lequel je préfère ne pas me lancer ici!!

 

En conclusion, j’aimerais terminer en remerciant chaleureusement mes amis Solange et Jean-Sébastien, qui m’ont donné le coup de pied nécessaire pour me motiver à enfin participer à cet événement qui me faisait de l’œil depuis trois ou quatre ans. Grâce à eux, j’ai vécu une expérience des plus intéressantes, remplie d’enrichissantes rencontres! Sûrement que je réitérerai l’expérience dans les années à venir!

 

En ce qui vous concerne, je vous invite à revenir dans ma Lucarne dans quelques jours pour y lire la seconde partie de ce compte-rendu, au cours de laquelle je vous détaillerai mes rencontres avec près d’une dizaine de bédéistes québécois, français et belge. Je vous y dévoilerai aussi quelques uns des scoops qu’ils ont bien voulu me donner sur leurs projets futurs!!

 

Au plaisir!!

 

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Arsenul : Merci, cher ami! Heureux d'avoir pu te faire rire un peu! Moi aussi, quand je dis ComicCon, je ne peux pas m'empêcher d'exagérer mon accent anglais!! Pour ce qui est des comics en français, je suis bien d'accord avec toi! Je sais que Planète BD en tient, sur la rue St-Denis, mais je n'en ai pas vu sur place, à la place Bonaventure... Je ne leur ai toutefois pas posé la question. Peut-être en avait-il de caché quelque part??
Gros bécots à toute ta marmaille, mais particulièrement aux jujubes (J'ADORE cette appellation!!)
Rédigé par PG Luneau le dimanche 02 octobre 2011 à 16:50


Quel récit intéressant! Bel intro instructive suivi de commentaires savoureux. "exhibitionnisme lattant" m'a bien fait rire. J'ai d'Ailleurs lu quelques passages à voix haute à Valérie qui commence à être tanné de m'entendre dire avec l'Accent anglais Comic con... J'aime aussi le petit côté politique des comics en Français, pourquoi Planète BD ne saute pas sur l'occasion? Tes photos de pitounes sont des exemples frappants de taille de guèpes et de poitrines généreuses. Je m'en vais tout de suite lire le deux. ( les jujubes dorment, Emmanuel est chez un ami et Romain bricole à mes côtés.
Rédigé par Arsenul le dimanche 02 octobre 2011 à 10:06


@ Venise : Je suis bien content de t'avoir initiée à ce fabuleux monde de joyeux barjots, Venise! J'ai même dû y réussir assez bien pour que tu parviennes à résumer si judicieusement cet univers avec l'expression «là où le réel rencontre le fictif»! Et si tu peux en voir des éléments de visu, dont Miss Poison Ivy / Taille de guêpe, c'est grâce aux photos de mon amie Solange (je la remercie, d'ailleurs, dans le texte : il fallait bien lire!!).
Rédigé par PG Luneau le jeudi 29 septembre 2011 à 22:10


De lire cette chroniques, j'en ai pour mon argent que je n'ai pas dépensé, c'est à dire le 20 $ pour m'exposer un monde où se rencontre le fictif et le réel.

Mais explique le plus gros des mystères après cette lecture. Tu dis ne pas avoir apporté d'appareil photo, comment se fait-il qu'il y ait ici une coquine taille de guêpe à la chevelure flamboyante, entre autres photos ?

Sept heures de visites méritent deux billets, y a pas à dire. Tu me fais entrer dans un monde complètement étranger pour moi. Le montant des dédicaces, et l'affichage des valeurs des artistes, pas juste une étiquette mais un Prix ! C'est assez fascinant.

N'oublie pas ton appareil photo l'an prochain ! Et j'attends la suite avec impatience.
Rédigé par Venise le jeudi 29 septembre 2011 à 15:21


@ Solange : Merci, mon amie! J'y travaille, j'y travaille. Ça ne devrait pas être trop long!!
Rédigé par PG Luneau le lundi 26 septembre 2011 à 22:21


Quel beau contre-rendu. J'ai bien hâte de lire la suite.
Rédigé par Solange le lundi 26 septembre 2011 à 18:27




Dernièrement, j'ai lu... Zodiaque
#05- la Part du Lion
21 juin 2020

Un prince à croquer
#01- Entrée
14 juin 2020

Clifton
#01- Ce cher Wilkinson
10 juin 2020

Pour l'amour de l'art
#01- l'Affaire Van Rotten
30 mai 2020

Seule à la récré
Seule à la récré
22 mai 2020

Ma dernière chronique 11 ans!!??
01 juillet 2020

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique médiéval Héros animalier Historique Hommage Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Marsi, sur 11 ans!!??

Arsenul, sur 11 ans!!??

Colin, sur 11 ans!!??

Colin, sur 11 ans!!??

anne des ocreries, sur 11 ans!!??

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin