Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#02- À la mode de chez nous
#02- À LA MODE DE CHEZ NOUS
Scénariste(s) : Christophe CAZENOVE, William Maury dit WILLIAM
Dessinateur(s) : William Maury dit WILLIAM
Éditions : Bamboo
Collection : X
Série : Sisters
Année : 2008     Nb. pages : 46
Style(s) narratif(s) : Gags en une planche
Genre(s) : Humour, Quotidien
Appréciation : 3.5 / 6
Sororité incongrue... mais pourtant réelle!
Écrit le vendredi 21 août 2009 par PG Luneau

Les Sisters, c’est Wendy, la grande brune, l’aînée, et Marine, la petite blonde, la cadette. Alors que la première arrive doucement dans la préadolescence, la plus jeune tente tant bien que mal de la suivre et de l’imiter. Autant elles se font enrager l’une l’autre par leurs habitudes et leurs travers, autant elles sont complices comme pas possible pour profiter des bons moments que la vie leur offre… ou pour faire enrager leurs parents!

 

Cette série de gags en une page est assez sympathique et fait incontestablement partie de ces «BD de filles», qui pullulent, ces temps-ci : Lou, le Journal de Carmilla, la BD des filles, pour ne nommer que celles-là! Pré-publiées dans le Journal de Mickey, on se doute bien que les Sisters nous offre un humour gentillet où le rose est à l’honneur…  mais pas au point de nous donner une envie de Pepto Bismol : William a su, en colorisant, varier un peu ses teintes. Ses dessins y sont très soignés, ce qui compense un peu pour l’inégalité des gags. Car, comme c’est presque toujours le cas dans ces recueils, pour un gag qui fait rire, il y en a trois qui font sourire, cinq qui suscitent un intérêt minimum… et une bonne trentaine de pas vraiment drôles.

 

Bref, nous sommes en présence d’un album dans l’air du temps, qui suit deux jeunes filles dans leur quotidien empreint de journaux intimes crochetés, de découvertes du monde, d’apprivoisement de ce qui est à la mode et de ce qui ne l’est plus, avec deux soupçons de tendresse mutuelle et un de taquineries pas trop méchantes, le tout baignant dans un langage d’ados nourris aux clavardages et aux messages-textes.

 

Personnellement, j’ai tiqué tout au long de ma lecture sur le fait qu’une pré-ado passe tant de temps en compagnie de sa cadette. Maintenant, quand on sait que ces deux jeunes personnages sont, effectivement, les deux vraies filles de William, le scénariste-dessinateur, et qu’il s’inspire des tornades quotidiennes qui surviennent dans sa demeure pour dessiner sa série, on ne peut plus douter de la possibilité de la chose!! J’avoue que je suis un peu sous le choc!

 

Ainsi, si vous voulez que votre petite nièce de neuf ans passe un agréable petit moment de lecture, optez pour les Sisters : elle devrait trouver ça «TOP COOL!»… ou un autre vocable du même acabit!!

 

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • les superbes dessins caricaturaux, aux traits fins, un peu dans le style de la série Lou.

 

  • la belle tendresse que semblent entretenir Wendy et Marine l’une pour l’autre, malgré les innombrables querelles qui les opposent. On sent, malgré tout, qu’elles s’apprécient beaucoup. C’est un très beau modèle… mais n’est-il pas un peu enjolivé?

 

  • certains excellents gags, comme ceux sur le perçage d’oreilles, le shampooing ou le yogourt au saucisson, amusent particulièrement de par leur surprenante chute.

 

  • les meilleures copines des deux sœurs sont sympathiques, surtout Nat, l’amie de Marine, qui tient beaucoup du Schtroumpf à lunettes, tant par son look que par sa personnalité!

 

  • le doudou-lapin de Marine est toujours charmant, malgré son niveau de dégradation fort avancé. On sent tout l’amour qu’elle lui porte!!

 

  • les expressions déformées par la jeune Marine. Par exemple, selon elle, Wendy souffre de «dakné judébile», la grande Meg doit prendre des «aumônes de croissant» et tout se fait «hélico resto»!

 

  • j’aime beaucoup quand les deux sœurs s’amusent à jouer aux Super Sisters, avec leurs costumes moulants de Super Wendy et de Super Marine. Elles ne font que jouer, mais ça nous évoque des tonnes de souvenirs de jeux similaires! Combien de fois ai-je joué aux superhéros avec mes cousins?! Elles ont même des figurines à leur propre effigie, dans leur chambre (p.30 !!), et il existe même un Super Doudou… supermignon!!!  (p.45)

 

  • Wendy lit la BD Tigres et nounours (p.30, une belle autopub pour les éditions Bamboo!) mais aussi Calvin et Hobbes (p.43).

 

  • les deux personnages sont les véritables filles de William! On peut même voir la vraie tronche des deux fillettes sur son blogue personnel et sur le site de Bamboo! Cela rajoute incontestablement du réalisme à la série! On le voit aussi à quelques reprises, ce père, en train de bosser sur sa table à dessin. L’aspect «autoportrait familial», avec les deux parents toujours présentés de dos, est intéressant.

 

 

Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • l’incongruité du rapport entre deux sœurs aux âges si différents. Wendy semble avoir onze ou douze ans : elle a son premier bouton d’acné! Marine, avec son doudou et ses chansons enfantines, peut difficilement avoir plus de sept ans, et je suis généreux. Qu’une petite sœur suive son aînée comme un petit chien de poche, je veux bien. Mais dans ce cas-ci, c’est beaucoup plus que ça. Wendy semble très souvent rechercher la présence de sa petite sœur, et prendre beaucoup de plaisir à jouer avec elle : elles prennent encore leur douche ensemble!!? Cet excès d’activités communes sonne parfois un peu faux. De plus, que fait Wendy, à la page 40, dans la classe de Marine? Elle semble assister à une activité de dégustation culinaire… mais depuis quand les ados de 6e année ou du secondaire peuvent-elles venir en classe de 2e avec leur sœur?

 

  • le langage est très franchouillard, plein d’anglicismes, et trop souvent phonétique, à la sauce SMS : les MDR, LOL, PTDR, Passke, Steupléééé, t’es dég’ et autres «On va se faire grave allumer» pullulent dans chaque phylactère, et même autour!!

 

  • la qualité des gags est, somme toute, assez moyenne : seulement un tiers des gags est parvenu à attirer ma sympathie. Heureusement, la fraîcheur des dessins rachète un peu le tout.

Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Jérôme : Qu'ôôôôsez-vous insinuer, monsieur Jérôme?? Que j'ai perdu l'innocence et la fraîcheur de mes neuf ans?? Qu'est-ce qui vous fait croire que je ne suis plus la jeune ingénue de quand j'étais toute jeune???!! Bon, d'accord, j'avoue : je suis un vieux croûton de 44 ans!! Mais, à ma défense, je côtoie des jeunes, garçons et filles, de 9 et 10 ans depuis maintenant plus de 20 ans!! Je me permets donc d'avoir une certaine idée de leurs intérêts et de leurs façons d'être! D'autant plus que je suis resté assez bébé moi-même...

P.S.: Hey! Ta fille pourrait être dans ma classe... si ce n'était de l'océan qui nous sépare!! ;-)
Rédigé par PG Luneau le lundi 14 novembre 2011 à 16:42


C'est vrai que le dessin tout en mouvement est très frais. Et puis, sauf votre respect, Mr PG, tu n'es pas le public cible. Ma fille de 9 ans est totalement fan des Sisters. Surement sa série préférée avec Ducobu.
Rédigé par jerome le lundi 14 novembre 2011 à 14:30


@ Danielle : Tout à fait juste. Les Sisters, c'est une série pour filles, dans l'air du temps! Tout y est mis en place (couleurs, attitudes, mode, thèmes...) pour appâter la pré-ado qui sommeille en nous... enfin, en vous... ou plutôt, en elles!!
Rédigé par PG Luneau le lundi 06 septembre 2010 à 15:47


Petite Bd attrayante par la tendresse qui émane des 2 sisters, la luminosité des couleurs et les thèmes très up to date. Mais plus encore, c’est la qualité expressive des visages et des postures qui retient l’attention. Elles ont beau être d’un blanc éclatant, quand l’une ou l’autre montre les dents, tassez-vous de là!!
Rédigé par Danielle le lundi 06 septembre 2010 à 13:40




Dernièrement, j'ai lu... Démons d'Alexia
#07- Chair humaine
07 mai 2017

Tueurs de mamans
#01- Tueurs de mamans
23 avril 2017

Pipelettes
#02- ...On se calme!
14 avril 2017

Princesse Sara
#01- Pour une mine de diamants
09 avril 2017

Testament du capitaine Crown
#01- Cinq enfants de putain
02 avril 2017

Ma dernière chronique Petites nouvelles du temps des Fêtes!
27 décembre 2016

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Arsenul, sur Pourquoi j'aime la BD???

Philippe lavigueur, sur Huis clos parmi les furets carnivores

anne des ocreries, sur Huis clos parmi les furets carnivores

Eric the Tiger, sur Une vengeance au goût amer...

anne des ocreries, sur Une vengeance au goût amer...

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin