Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Salades d'amphibie Marsi Menu
Retour aux archives
On veut les gagnants! On veut les gagnants!
Écrit le lundi 25 avril 2011 par PG Luneau

Mais oui!!! À vous entendre scander ainsi, j’en déduis que vous êtes avides de connaître les résultats des nombreux prix offerts, comme à chaque année, dans le cadre du Festival de la BD francophone de Québec, qui se déroule en même temps que le Salon du livre de notre belle capitale provinciale. Je suis infiniment désolé de vous avoir fait attendre aussi longtemps, puisque les résultats sont sortis il y a déjà une semaine et demie!! Je n’ai pas lu tous les titres en liste, bien loin s’en faut, mais je tenterai de commenter chacun d’eux de manière intéressante… comme je le fais toujours!!

 

D’abord, le Bédéis causa pour le créateur québécois s’étant le plus illustré avec sa première œuvre professionnelle. Cette année, elles ont été deux à se partager ce prix Réal-Fillion : Émilie Villeneuve et Julie Rocheleau. Ça tombe bien : c’était toutes les deux pour le même album, la première à titre de scénariste, la seconde comme illustratrice! Et leur petit bébé s’intitule la Fille invisible. Cet album, je ne l’ai pas lu (ça commence bien!)… Je l’ai toutefois feuilleté… et il ne m’a pas intéressé du tout (de mieux en mieux!!). Je n’ai pas du tout accroché aux illustrations très particulières de madame  Rocheleau. Je les trouve trop sombres, trop hachurées, trop encrées… Peut-être devrais-je redonner sa chance à la coureuse? Chose certaine, c’est assez stylisé, très différent et novateur… mais pas tellement dans mes goûts personnels! Je suis convaincu, toutefois, du bien-fondé de leur projet, qui visait à démystifier ce délicat sujet qu’est l’anorexie chez nos ados. Mon ami Arsenul a beaucoup aimé cet album et en a parlé en bien ici. Et, chose bien plus importante car c’est à eux que ça s’adresse, ses élèves d’onze ou douze ans ont bien aimé aussi, paraît-il!

 

Puis vient le prix Albéric-Bourgeois, pour le meilleur album (en français!) publié à l’étranger par un Québécois. Ce Bédéis causa a été attribué à… nul autre que Michel Falardeau pour son album Luck, publié chez Dargaud! Comme j’ai rencontré ce charmant créateur lors du Salon du livre de Montréal (j’en ai parlé ici!), que j’ai critiqué son album (ici!), et qu’il a parlé de ma Lucarne sur son site (ici!), dans sa chronique du 14 décembre 2010, vous pensez bien que je suis tout content pour lui!!

Ensuite, ouvrons-nous un peu sur le monde et nommons le gagnant du prix Maurice-Petitdidier, offert à l’album coup de cœur du jury… en autant que ce soit une œuvre en français créée hors-Québec par un non-Québécois! C’est le déjà très primé Asterios Polyp qui remporte ce prix. Je n’ai pas eu la chance de feuilleter cet album encore, mais les illustrations que Mo’ nous montrait dans sa critique m’ont carrément soufflé, et les nombreux commentaires élogieux qui pullulent dans le Net à son sujet en font, manifestement, une valeur sûre. Je le lirai sûrement un jour!

 

Pour sa part, le Grand Prix de la ville de Québec, récompensant le meilleur album québécois, publié au Québec par un Québécois (tout le contraire de l’autre, finalement!), a été remis à… une Québécoise! Zviane, pour ne pas la nommée! C’est grâce à son nouvel album, Apnée, publié chez une toute nouvelle maison d’éditions de chez nous, Pow Pow, qu’elle obtient cet honneur. Je n’ai pas encore eu la chance de lire du Zviane (bien qu’un album d’elle et deux collectifs auxquels elle a participé figurent dans ma petite pile de 1400 albums à lire!!), mais j’aime assez son style de dessin, simple et poétique.

 

Finalement, le prix Albert-Chartier récompense une personne ou une institution qui fait beaucoup pour la promotion de la BD au Québec. L’heureux vainqueur, cette année, est monsieur Jacques Samson!! Pour la grande majorité d’entre vous, ce nom ne dira rien… et je croyais qu’il ne me disait rien non plus, jusqu’à ce que je fasse le rapprochement : Jacques Samson, BD, BD, Jacques Samson… MAIS OUI!! J’ai eu un Jacques Samson, au cégep, il y a très très longtemps… et il m’avait donné un cours intitulé : Français – BD!!! Ce souvenir m’a fait réaliser que mon engouement pour le neuvième art ne date pas d’hier!! De plus, j’apprends aujourd’hui que ce même monsieur Samson était un précurseur, qu’il a été l’un des tout premiers à utiliser la BD comme matière de base pour enseigner la sémantique, l’analyse et le sens critique aux jeunes adultes que nous étions alors… et qu’il continue à travailler en ce sens! Il a écrit de nombreux articles, des bouquins et donné des conférences… Son plus récent ouvrage en est d’ailleurs un d’importance puisqu’il s’agit de la monographie Chris Ware – la bande dessinée réinventée, qu’il a écrite en collaboration avec Benoît Peeters (celui de la fabuleuse série Urbicande!!), et qui traite de l’œuvre magistrale du bédéiste américain Chris Ware! J’ai été très heureux, donc, d’entendre parler de cet homme qui, sans le savoir, a été l’une des pierres angulaires de ma passion pour les BD!!! C’est fou comme le monde est petit!! Viendra-t-il un jour faire un petit tour dans ma Lucarne?? Je me le souhaite ardemment!

 Jacques Samson

 

Photo: Didier Pasamonik (L’Agence BD)

 

Et voilà! Pour conclure, une petite capsule informative pour tous ceux qui, comme moi, sont curieux de connaître les gens qui ont donné leurs noms à tous ces prix!! Voici le fruit de mes modestes recherches :

  • Réal Fillion, ce n’est pas moins que le président-fondateur du Festival de la BD francophone de Québec!! Pas étonnant qu’on ait donné son nom au prix de la relève!
  • Albéric Bourgeois, c’était un talentueux caricaturiste du début des années 1900. Ses dessins étaient régulièrement publiés dans les journaux de l’époque et il est considéré comme le premier bédéiste du Québec.
  • Maurice Petitdidier a été un bédéiste très en vogue dans les années 1950-60. Ses dessins, plutôt sages, paraissaient dans les petits journaux catholiques québécois, très en vogue, à l’époque.
  • Et pour ce qui est d’Albert Chartier, il s’agit bien sûr du créateur d’Onésime, cet icône du Bulletin des Agriculteurs, personnage emblématique du terroir québécois qui a sévit chaque mois dans ce magazine de 1943 à 1998!!! Pour de plus amples détails sur la carrière de ce grand bédéiste méconnu, je vous réfère au site BD Québec.

Voilà! Si cette chronique vous a plu, faites-le-moi savoir : j’essayerai alors, entre deux critiques, de passer plus souvent ce genre de compte-rendu sur l’actualité bédéesque québécoise ou européenne.

 

Tourlou!

 

P.S. : Courage, courage, ne désespérez pas : les résultats de mon petit sondage maison, sur les séries les plus populaires de notre jeunesse, sortira sous peu! Je suis actuellement dans un petit «rush» professionnel, mais tout devrait se replacer. Au pire, les vacances d’été s’en viennent, ça tombera alors dans mes priorités! De toute façon, tous les participants seront informés de la parution des résultats, je vous le garantis!

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Mo': Je te souhaite de belles découvertes en BD québécoises. Jusqu'à présent, j'en ai commenté plusieurs sur ce site: quelques-une plutôt destinées aux jeunes, mais d'autres, aussi, pour adultes. En voici la liste:

A) l'Académie des chasseurs de primes, Ab irato & Aspic, détectives de l'étrange

B) Baptiste, Burquette & Ben

C) Cosmos café

H) Horus

L) Laflèche & Luck

M) Ma Meteore bleue & Miam miam fléau

N) les Nombrils

O) l'Ordre des dragons, et finalement

Q) Québec, un détroit dans le fleuve


Pour ce qui est du site BD Québec, il est très utile pour découvrir certains bonzes de notre «histoire bédéesque»... Malheureusement, il n'est pas mis à jour très souvent : les infos qui s'y trouvent datent un peu, et plusieurs séries ou artistes plus récents n'y figurent pas.
Pour ce qui est du fameux Jimmy Beaulieu, je crois savoir qu'il est une vraie coqueluche dans le métier, en France, et il est certainement aussi très apprécié ici (au Québec) aussi... mais je n'y arrive pas. Ses dessins ne me touchent tellement pas que je n'ai même pas envie d'ouvrir un de ses albums pour le feuilleter. Je me tais donc, et me concentre sur d'autres auteurs que je juge plus intéressants!! Mais c'est selon les goûts de chacun, bien évidemment!
Rédigé par PG Luneau le mercredi 27 avril 2011 à 16:08


oui, "Astérios Polyp" est réellement à découvrir.
Quant à moi, j'ai très envie de découvrir la BD québécoise que je connais assez peu. Un récente critique lue sur "Apnée" m'a mis l'eau à la bouche et la récompense obtenue par l'album confirme sa qualité. Je vais aller voir le site "BD Québec" que tu proposes aussi.
Récemment, j'ai découvert Jimmy Beaulieu avec sa "Comédie sentimentale pornographique"... très sympa cet album !
Rédigé par Mo' le mercredi 27 avril 2011 à 11:28


@ Arsenul: Quoi?!?! Tu vas au Fureteur!!! Ça ne se peut pas que le monde soit si petit!! Yves Guillet, le propriétaire, est un de mes amis!!! Nous avons été dans la même troupe de théâtre, il y a plusieurs années, et je me suis tenu avec lui et les autres de la troupe pendant plusieurs mois! J'ai soupé chez lui plusieurs fois, et j'ai même déjà travaillé à sa librairie (une journée, pour classer des livres!!)!!! J'habitais Anjou, à l'époque, et je n'avais que le pont-tunnel Louis-Hyppolite Lafontaine à traverser pour être rendu au Fureteur. Malheureusement, depuis que je vis à Laval (une dizaine d'années), il y a deux ponts et toute l'île de Montréal entre nous, ce qui fait que je l'ai un peu perdu de vue: les deux dernières fois que je l'ai vu, c'était aux deux derniers lancements de Michel Rabagliati!! Quel étonnant hasard que tu t'approvisionnes là-bas!!
Rédigé par PG Luneau le mardi 26 avril 2011 à 22:50


J'aime ton amorce pour les filles du Bédéis causa, un petit humour pince sans rire bien placé. J'apprécie être cité aussi, j'avais effectivement adoré cet album. J'aime aussi ta petite recherche ou encore plus les résultats qui nous éclairent sur l'origine de ces noms de trophé. Ayant lu LUCK et la Fille invisible, ayant presque tout lu Zviane sauf apnée, il faudra que je m'y mettre. Pour l'instant, j'ai le bédélys d'or à lire et la meilleure BD de l'année selon le festival d'Angoulème qui sont mes dernières trouvailles à l'excellente librairie de St-Lambert, le fureteur. Merci pour ces infos, bonne chronique!
Rédigé par Arsenul le mardi 26 avril 2011 à 22:30


@ Anne des Ocreries: Merci de m'encourager en prenant le temps de m'écrire un petit mot. Ça fait du bien au moral, en cette période où l'affluence se fait très très TRÈS maigre!
Et pour ce qui est de l'accessibilité de ces volumes, il ne faut pas s'en faire: avec le Net, de nos jours, tout est à un clic!! De plus, Luck est publié chez Dargaud: vous l'avez eu avant nous!!!
Rédigé par PG Luneau le mardi 26 avril 2011 à 16:57


@ Marsi: Je suis content de voir que tu as bien aimé «Pour en finir avec novembre». Personnellement, je ne l'ai pas encore lu! Idem pour Zviane, dont je possède «la Plus belle fille au monde», ainsi que «Soirs d'hiver» et «Partie de pêche», ces intéressants collectifs que je n'ai pas encore eu le temps de lire!
Pour ce qui est de ton séjour chez Monet, deux choses: lis d'abord ma réponse au commentaire de Venise, plus bas sur cette page: une partie te concerne!! Puis, je vous réitère une invitation que j'ai déjà faite à Venise sur son Passe-mot: si vous voulez joindre votre visite chez Monet avec une petite soirée et/ou journée et/ou spa et/ou... chez nous, n'hésitez pas à téléphoner! On pourrait même en profiter pour commencer à planifier notre voyage en Gaspésie!! Faites-le-nous savoir si ça vous branche!
Rédigé par PG Luneau le mardi 26 avril 2011 à 16:54


@ Venise: Merci pour tes bons conseils (ici, et sur le Passe-mot!)! Je vais essayer d'écrire plus de chroniques... Le problème, c'est que ça me ralentit dans ma lecture de BD!! Une chronique prend presque autant de temps à écrire qu'une critique... mais mes BD lues s'empilent et attendent d'être critiquées, elles, pendant ce temsp-là!!

En passant, il va falloir vous entendre, Marsi et toi, car, apparemment, il y a un petit 50 $ de divergence entre vous!! Si ce 50 $ vous embête, vous connaissez mon grand coeur (et mon adresse!!): ça me fera un plaisir de vous soulager en le dépensant moi-même!! ;-)
Rédigé par PG Luneau le mardi 26 avril 2011 à 16:41


Oui, elle m'a plu cette chronique, dans le sens où elle me parle d'un monde que je connais peu, et me cite des noms qui, si je les croisais (improbable ici ?) dans des rayons, me "rapelleraient" quelque chose....
Rédigé par anne des ocreries le mardi 26 avril 2011 à 2:56


Eh bien PG, bravo à tous ces récipiendaires ! Pour ma part, j'ai lu trois des albums de Zviane et je l'adore ! Je crois que son «Apnée» mérite amplement ce prix. Pour ce qui est du prix Réal-Fillion j'avais un faible marqué pour «Pour en finir avec novembre» de Sylvain Lemay et André Saint-Georges mais je suis certain que «La fille invisible» vaut le détour.
Et j'avoue que mon $50 de chez Monet ira peut-être pour un Asterios Polyp tout neuf !!!
Lâche pas PG, on va te concocter une «fenêtre» magnifique !
Rédigé par Marsi le lundi 25 avril 2011 à 23:58


Je connaissais déjà les noms mais c'est passionnant de t'entendre les rassembler et les commenter.

Tu vois, la Fille invisible, j'ai tout d'abord penser que c'était à la Lucarne que j'en avais lue une critique. Le soir même que je l'ai appris, je suis venue fouillé ici. Nenni ! Alors, je suis contente que tu me rappelles que c'est chez Arsenul.

Pour ce qui est du fameux Asterios Polip, j'ai rarement lu autant de bonnes critiques pour une BD. Je ne comprends pas encore vraiment comment cela se fait que Marsi ne l'ai pas encore. Mais qui sait, il se laissera peut-être tenté chez Monet où il a gagné 100 $ de certificat-cadeau.

Pour LUCK, je me doutais combien tu serais content pour cet album que tu as aimé, et pour l'auteur que tu as bien apprécié aussi.

Moi, j'aime beaucoup les chroniques. Ellesi touchent assez souvent l'actualité, ce qui rajoute un côté vivant, actuel.
Rédigé par Venise le lundi 25 avril 2011 à 21:47




Dernièrement, j'ai lu... Basile
#01- Basile, chat de l'espace
09 novembre 2014

Zodiaque
#01- le Défi du Bélier
27 octobre 2014

Y, le dernier homme
#INT01- Y, le dernier homme
27 octobre 2014

Benoît Brisefer
#01- les Taxis rouges
24 octobre 2014

X-Campus
#01- l'Heure de Greenwich
12 octobre 2014

Ma dernière chronique Un petit vieux encore tout jeune : Spirou a eu 75 ans!!
16 novembre 2014

Mes genres favoris Aventure policière Fantastique Fantastique humoristique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Arsenul 733, sur Un petit vieux encore tout jeune : Spirou a eu 75 ans!!

anne des ocreries, sur Un petit vieux encore tout jeune : Spirou a eu 75 ans!!

anne des ocreries, sur Encore un autre chat... mais barjot, celui-là, et qui se prend pour un cosmonaute!

Yaneck, sur Mystérieux zodiaque, mystérieux médaillons...

anne des ocreries, sur Mystérieux zodiaque, mystérieux médaillons...

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Bécassine
#04- Bécassine chez les Alliés
05 juillet 2010

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin