Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Salades d'amphibie Marsi Menu
Flux RSS
MON 13e SAFARI-DÉDICACES : Malgré la disette, des coups de coeur, au Salon, cette année!
Écrit le lundi 22 décembre 2014 par

Salon du livre de Montréal 2014

(Première partie)

«Aïe aïe aïe!! Noël qui est presque à nos portes et mon compte-rendu du Salon du livre de Montréal qui n'est pas encore en ligne!!»

Ainsi commençai-je le premier compte-rendu de mes visites au Salon de l'an dernier... Vous ne serez pas surpris d'apprendre que je peux reprendre ces mêmes mots intégralement!! :^( Et ce sera probablement encore le cas pour bien des années, puisque le Salon et la fin d'étape seront à peu près toujours synchro, à mon grand malheur! C'est pour quand, ma retraite, déjà?? Au moins, cette année, je ne jouais pas au théâtre!!

Malgré tout, j'ai été fidèle au poste! Bien que le Salon ait été chiche sur le plan des invités internationaux (qui y avait-il, outre Midam, Adam et Achdé??), je n'y ai pas chômé pour autant!! Voyez plutôt : 40 dédicaces, 8 signatures, 6 ex-libris... tout cela moyennant quelques dollars... et, surtout, 22 heures 45 de pied-de-grue!! Une moyenne d'une dédicace aux 33 minutes, somme toute! ;^)

Vu le peu d'artistes étrangers, et puisque j'ai de moins en moins de vieux albums québécois en attente de dédicace, j'ai pu me permettre de faire la file pour des stars que je délaisse normalement, préférant rencontrer deux ou trois autres bédéistes un peu moins populaires plutôt que de faire la file pendant deux heures ou deux heures trente!! J'ai donc décidé de prendre mon mal en patience, cette fois, et d'attendre à quelques reprises dans la cohue, notamment pour les toujours très populaires Midam (de Kid Paddle) et Adam (son partenaire sur Game Over). Je mettrai bientôt en ligne mon bilan de ces rencontres.

Pour le moment, je voudrais plutôt commencer par mes principaux coups de cœur de cette édition du Salon.

J'ai, encore cette année, eu la chance de rencontrer Samuel Parent, alias Sampar, créateur de Guiby mais aussi dessinateur de la plupart des romans de son comparse de longue date, le grand Alain M. Bergeron, champion toutes catégories de la littérature jeunesse québécoise. Bien sûr, monsieur Bergeron était à ses côtés et, comme ce fut le cas l'an passé, ce fut une rencontre très enrichissante. Elle a été d'autant plus agréable pour moi que ces deux Victoriavillois m'ont encensé, chacun à leur manière!!

D'abord, Sampar m'a bien surpris en se rappelant de mon prénom. Monsieur Bergeron, pour sa part, l'avait oublié... mais il m'a demandé si j'avais déjà écrit des critiques de romans jeunesse pour le magazine Lurelu. QUOI?!?!?!?! Mais bien sûr, il y a plus de 20 ans!! Hé bien, croyez-le ou non (moi, je ne le crois pas encore!!), non seulement il se rappelait qu'il y avait un Pierre-Greg Luneau qui commentait des livres dans ce magazine spécialisé, il y a 20 ans (c'est à peine si je m'en souvenais moi-même!?! ;^), mais il se souvenait en plus que mes billets avaient une petite touche particulière dans le ton ou le style qu'il appréciait particulièrement!!??!! Wow!!!! Comment ne pas flotter après des propos aussi élogieux???

Ensuite, Sampar et lui en ont rajouté une couche en précisant que les critiques de ma Lucarne allaient dans le même sens et détonnaient (de par leur exhaustivité et leur forme) dans le (tout petit) milieu québécois de la critique BD. Bref, ils m'ont fait si plaisir en me disant tout ça que j'en étais presque au bord des larmes!! ;^) Qu'est-ce que c'est fin, le monde de Victo!! ;^)

(Petite anecdote : depuis ce temps, Sampar a eu l'insigne gentillesse de m'écrire sur Facebook pour me raconter que lors d'une entrevue avec une blogueuse littéraire, pendant le Salon, la discussion a glissé sur l'impact des critiques : leur subjectivité, leur caractère constructif ou non... Sampar aurait cité ma Lucarne en modèle positif... ce à quoi la blogueuse aurait répliqué : «Vous êtes le troisième à me parler de cette Lucarne, depuis le début du Salon!» !!??! Heureux, moi?!?!? Content et fier?!?!? À qui le dites-vous?!?!?!?!! ;^)

Sampar m'a, bien sûr, dédicacé son deuxième Guiby, que je n'ai pas encore lu, tout en m'annonçant que le tome #3 sortira dès ce printemps, ce qui est une bonne chose, apparemment, car le tome #2 finit, semble-t-il, sur un suspense explosif!!?? C'est à lire!

(P.S. : Si vous retournez voir ma critique du tome #1 de Guiby, vous en apprendrez une belle!!! En effet, allez lire les commentaires, à la fin : Sampar nous fait l'honneur de nous y annoncer une très belle nouvelle pour sa série!! ;^)

Puis, à la même table du kiosque des éditions Michel Quintin, j'ai retrouvé la toujours sympathique Karine Gottot (auteure des Dragouilles et de Hop!, critiqué tout récemment). Cette fois-ci, toutefois, plutôt que d'être avec le beau Maxim Cyr, son illustrateur «fétiche», la voilà avec Mathieu Lampron, un jeune illustrateur qui avait remporté la première place lors du 4e concours de Glénat Québec, en 2008, celui portant sur le hockey! Sans avoir lu cet album encore, j'avais cependant remarqué le dessin très agréable de monsieur Lampron (en couverture, notamment!), et il y avait longtemps que je me demandais : «Quand est-ce que ce talentueux artiste nous offrira-t-il un album??»... Et bien ça y est!!

Karine Gottot & Mathieu Lampron

Madame Gottot et lui viennent de lancer une nouvelle série, chez Quintin. Il s'agit des Mutamataks (et non pas des «Mathieu m'attaque», comme je leur ai bafouillé, ce qui les a bien fait rire!! ;^), une bande de jeunes qui, si j'ai bien compris le concept, se métamorphoseront en divers types de personnages au fil des tomes. Dans le premier, ils nous apprennent avec humour à devenir des superhéros en collant!!?? Mais pas moyen de savoir ce que les tomes suivants nous réservent : les auteurs ne vendraient la mèche pour rien au monde!! ;^)

Quand j'ai demandé à madame Gottot si le partage des tâches avec ses dessinateurs était bien défini et hermétique, elle m'a expliqué qu'elle les a toujours considérés plus comme des partenaires que des illustrateurs : c'est donc dire que messieurs Cyr et Lampron participent quand même assez activement à l'élaboration de leur série respective, proposant des idées que madame Gottot inclut dans ses scénarii.

De plus, j'ai appris que madame Gottot connaissait bien ma Lucarne, et qu'elle y passait périodiquement pour y lire mes écrits... Cool!!! Puis, elle m'a appris qu'elle s'impliquait activement dans les relations entre les éditions Quintin et les médias électroniques... Ce qui fait que, grâce à elle, je serai dorénavant sur la liste des services de presse de cette maison d'éditions!! Mégacool!!!! Merci, Karine!!

Pour ce qui est de Mathieu, le hasard a fait en sorte que j'ai pu lui jaser plus longuement : en effet, nous nous sommes retrouvés dans la même rame de métro, un soir, sur notre chemin de retour!! ;^) J'ai donc eu le plaisir de faire plus ample connaissance avec ce chouette type!

J'ai pu apprendre que, depuis son premier prix avec Glénat Québec en 2008, il a publié un album institutionnel sur l'analphabétisme, les Maux silencieux, pour le compte de l'organisme Alpha Bellechasse. Un album qui a été bien reçu (et qui semble aussi intéressant que beau, j'aimerais bien mettre la main dessus un jour! ;^). Les Mutamataks (qu'il signe simplement de son prénom) demeure toutefois son premier album à grand tirage, et il travaille déjà au tome #2. Parallèlement, il bosse sur un projet plus personnel et plus mature qui portera sur ce qui se passe en Syrie, projet qu'il signera tout simplement «Lampron», comme il l'avait fait pour son histoire de hockey, chez Glénat Québec. C'est ainsi, par l'utilisation de ses deux patronymes, qu'il espère distinguer ses productions pour la jeunesse de celles pour les adultes.

D'ailleurs, nous avons échangé sur ce lien entre le jeunesse et l'adulte dans la production BD québécoise, et j'ai pu constater que nous en venions pas mal au même constat!! Tout comme moi, monsieur Lampron trouve que la BD québécoise des dernières années était très ancrée dans le roman graphique d'auteur, et qu'il manquait de BD grand public pour ados-adultes. De plus, tout comme moi, il se réjouit de la petite vague d'albums jeunesse qui commence à faire des remous (avec les grands succès de l'Agent Jean, de Guiby, des Dragouilles... et des Mutamataks?? ;^), et espère qu'elle continuera de s'accentuer. En découvrant dès leur enfance des auteurs de BD québécois, nos ados en devenir ont plus de chance de vouloir les suivre dans leurs projets futurs, une fois plus âgés!! En autant que l'écart entre ce que l'on offre (enfin!) aux enfants et ce qui se fait pour les adultes soit rempli par une bonne production d'albums abordables et de qualités, qui encourageront les futurs adultes à rester des consommateurs de BD. Monsieur Lampron me cite l'exemple de l'un de ses modèles : le grand Zep! Ce génial créateur a su se développer une clientèle de fidèles jeunes lecteurs avec sa série à succès Titeuf... Ce qui lui permet maintenant de faire des trucs beaucoup plus adultes comme Happy sex, Happy girls ou Happy rock (À ce propos, Happy parents vient tout juste de paraître!)! En fait, les premiers fans de son Titeuf sont rendus en âge de lire des trucs pour adultes : ils suivent leur idole d'enfance, tout naturellement!! Ça peut être utile (et fort habile!!) de préparer son lectorat!! J'ai vraiment beaucoup aimé cette discussion : c'est agréable de constater que mes idées sont partagées par certaines personnes du milieu!... Et n'allez pas croire que monsieur Lampron est devenu un de mes nouveaux coups de cœur parce qu'il pense comme moi... Bien que ça ne peut pas y avoir nuit!!? ;^)

Mon dernier grand coup de cœur du Salon, ça a été Tony Valente. Ce jeune français (au nom d'origine portugaise, ai-je appris), je l'ai découvert il y a déjà plusieurs années, alors que j'étais tombé sur une série de chez Delcourt : les 4 princes de Ganahan, scénarisée par Raphaël Drommelschlager (À vos souhait! ;^). J'avais beaucoup aimé cette série. La fin m'avait un peu laissé sur ma faim, mais le dessin, signé Valente, m'avait fait tripper, et j'ai été très heureux de découvrir que ce fantastique dessinateur se lançait, seul, cette fois, dans une nouvelle série, d'inspiration tout ce qu'il y a de plus manga celle-là : Hana Attori, chez Soleil !

Dédicace pour 4 princes de Ganahan  Dédicace pour Hana Attori

De plus, j'ai cru lire un jour, quelque part sur le Net, que monsieur Valente avait aménagé au Québec... ce qui m'a été à peu près confirmé un jour où je l'ai aperçu, à la librairie Planète BD. Aussi, quand j'ai vu son nom dans le programme du Salon, je me suis emballé!! Enfin, j'allais rencontrer cet homme dont j'apprécie tant les dessins! Enfin, j'allais pouvoir comprendre ce qu'il était advenu de ma très chère Hana!... Et je me suis douté que j'allais pouvoir avoir du temps de qualité avec lui, puisque mes confrères collectionneurs de dédicaces sont beaucoup moins au fait des artistes travaillant plus pour la jeunesse : on se souviendra que c'est moi qui leur ai presque «présenté» le génialissime monsieur Willem, à Québec, en avril dernier! ;^)

J'ai donc pu jaser longuement avec monsieur Valente. Un très chic type, qui a effectivement choisi de quitter la France avec sa copine pour s'installer au Québec, question notamment de fuir la violence de plus en plus marquée de sa mère-patrie (il paraît qu'il y a de plus en plus d'agressions sauvages, à Paris, et que les gens y réagissent à peine!?! Il a, lui-même, été témoin de truc pas jojo, lors d'un récent voyage!).

Tony ValenteContrairement à ce que je croyais, le petit Tony n'était pas un fan fini de mangas, dans sa jeunesse!! Il a bien écouté les animés qui ont marqué notre enfance (genre Albator, Ulysse 31 ou Capitaine Flam), mais rien pour expliquer son actuel engouement si particulier pour le style manga. Ce n'est qu'il y a quelques années qu'il a commencé à s'intéresser à ce type d'albums, avec des séries-phares comme 20th Century boy ou même... Yakitate Ja-pan, un pain c'est tout! (et, croyez-le ou non, lui aussi s'est mis à faire du pain en lisant cette série, tout comme moi!! ;^)

Nous avons, bien sûr, discuté des 4 princes de GanahanAvec le recul, je crois que nous avons fait disparaître le personnage de Shâal un peu trop tôt, ce qui a peut-être nuit à la finale!» m'a-t-il confié),  puis d'Hana Attori. Pour cette première série en solo, monsieur Valente a fait de très sérieuses recherches sur l'époque médiévale japonaise, sur les grands seigneurs, les samouraïs et les ninjas de l'époque! Il a même découvert certains personnages historiques si fascinants qu'il a choisi de les inclure dans son récit (qui est pourtant purement fictif, avec beaucoup de fantastique!). Ainsi, le méchant Oda Nobunaga est un puissant seigneur qui a joué un très grand rôle dans l'unification du Japon d'alors, et il a réellement nommé Yasuke, un esclave noir qu'un Jésuite portugais lui avait offert en cadeau, comme son principal conseiller. Le grand noir, qui faisait près de deux mètres (ce qui, pour des Asiatiques de petits gabarits, s'apparente à un mastodonte!! ;^) parvenait à se battre comme un champion et aurait appris la langue, ce qui l'aurait mis dans les bonnes grâces du grand maître : il aurait même reçu le titre de samouraï, avec une épouse et une terre!! Pas mal pour un esclave!! Un personnage aussi singulier méritait bien, en effet, de paraître dans une série, non??

Voilà donc qu'Hana Attori est lancée... Mais le succès escompté n'est pas au rendez-vous. Apparemment, les consommateurs de mangas ont été un peu rebuté par le format franco-belge, avec couverture rigide, et les amateurs de franco-belge régulier ont trouvé le style de dessin trop manga, et ont boudé la série. :^( Les quelques amateurs des deux genres, comme moi, ont été ravis... mais notre trop petit nombre n'a pas su convaincre Soleil de poursuivre la série : le tome #3 restera, à jamais, le dernier tome de cette (pourtant excellente!!) série inachevée :^(  D'ailleurs, monsieur Valente n'est pas très satisfait de la manière dont tout cela s'est passé! D'après lui, la maison d'éditions aurait voulu saborder sa série qu'elle n'aurait pas fait mieux : il paraîtrait que le tome #3 a été sous-imprimé, de manière à ce qu'il n'y en ait eu qu'à peine un ou deux tomes par point de vente!! De plus, le tome #2 était au même  moment en rupture de stock!!? Pas évident de mousser une série quand deux des trois tomes sont à peu près absents partout!!? Ce manque de concertation l'a beaucoup déçu et l'a poussé à changer d'éditeur.

Heureusement pour nous, monsieur Valente n'est pas en reste : c'est qu'il est maintenant à la tête d'une nouvelle série, purement manga, celle-là. Il s'agit de Radiant, un shonen fantastique édité chez Ankama, en format manga, avec sens de lecture japonais!! Non seulement y trouve-t-il un terrain de jeu encore plus prometteur que pour Hana Attori, où il se sentait un peu coincé par la limite de 48 planches, mais il en profitera de plus pour y insérer plusieurs des idées qu'il avait en tête pour la suite d'Hana, mais qu'il n'a pas eu l'occasion de mettre en place! De même, j'ai appris que certains personnages d'Hana pourront se retrouver dans Radiant... un peu modifiés, certes, mais tout de même très semblables : «C'est un peu comme un cinéaste qui rengage les comédiens avec qui ça a cliqué pour leur attribuer de nouveaux rôles dans d'autres films! Au final, le spectateur voit le même visage à l'écran... même si le personnage n'est jamais tout à fait le même!» Ainsi, on retrouve déjà la bouille de Shifu, ce magicien poltron qui accompagnait Hana, dans le premier tome de Radiant... et mon petit doigt me dit qu'on reverra très certainement le fascinant Yasuke, ce premier noir à avoir foulé le sol japonais!! ;^)

Au final, j'ai pu obtenir 6 dédicaces de ce sympathique artiste... ainsi qu'un ex-libris, qu'il a conçu en compagnie de deux autres artistes qu'il affectionne tout particulièrement, Florent Maudoux et Sihachakr Sourya, respectivement responsable de Freaks' squeele et de Freaks' squeele rouge, cette deuxième étant une série dérivée de la première! D'ailleurs, monsieur Valente m'a grandement vanté les qualités graphiques mais surtout scénaristiques de ces séries pour lesquelles il a carrément craqué! Il a d'ailleurs été très honoré de pouvoir travailler sur un dessin commun dans le cadre de ce petit ex-libris qui nous montre trois personnages féminins issues de chacune des trois séries!

Lorsque je l'ai félicité pour la qualité de ses couleurs, tant dans les 4 princes de Ganahan que dans Hana Attori, j'ai eu droit à des confidences plus que surprenantes!! «J'ai toujours détesté faire la coloration!! En fait, je l'ai longtemps faite par dépit, pour être certain que le tout ressorte exactement comme je me l'imaginais!! (Depuis, il a fait la connaissance d'une excellente coloriste, Mélanie Pop, avec qui ça a super cliqué, et à qui il accepterait apparemment de léguer quelques planches, si nécessaire!! ;^) Non, ce que j'adore de plus en plus, ce qui me motive et m'allume complètement, c'est de raconter une histoire de la façon la plus intéressante possible, en en soignant la construction, la mise en scène... même le dessin ne me passionne plus trop, juste assez, en fait, pour me permettre d'illustrer à ma guise ce que mon imaginaire me souffle!» Fascinant, non!! ;^)

Voilà, ce sera tout pour cette fois : d'autres critiques m'attendent!! La suite de ce compte-rendu devrait paraître en trois autres parties, en alternance avec quelques critiques. Aurais-je le temps de tout rédiger ça dans le temps des Fêtes?? Je nous le souhaite!! À plus!!!

 

 

Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Arsenul : Ça serait très drôle!! Je m'imagine bien, derrière mon stand, avec mon chapeau d'explorateur, et toute une longue file de bédéistes qui attendent pendant des heures pour venir me dédicacer leur album et me raconter leurs scoops, question que je parle d'eux dans ma Lucarne!! Ce serait GÉNIAL!! ;^)
Merci de ta visite!!
Rédigé par pgluneau le dimanche 14 décembre 2014 à 12:20


@ Anne des Ocreries : S'il y en a une qui me supporte presque inconditionnellement, c'est bien toi, chère Anne! Et je t'en suis très reconnaissant!!
Pour ce qui est de mon addiction... sache que tu ne m'apprends rien!! Non seulement je suis tombé dedans quand j'étais petit mais, en plus, tout comme Obélix, j'en redemande encore, et toujours plus!! ;^)
Rédigé par pgluneau le dimanche 14 décembre 2014 à 12:16


Bon billet, jolis petits scoops! Qui sait un jour tu auras ton kiosque au salon du livre!
Rédigé par Arsenul 73 le samedi 13 décembre 2014 à 20:18


Alors, on plane sur son petit nuage rose ? :)))))
Mais, ils ont raison, tous : elle est super, ta Lucarne, PG ! La preuve : j'y reviens à chaque fois !!!

Dis, je ne voudrais pas te blesser mais.....je crois que t'es un drogué d la " bulle à phylactères " ! ;-) [oh, le beau pléonasme ! hihi ! ]

Tu t'es encore bien régalé, hein, sacripant !!!! Et tu as eu bien raison.
Rédigé par anne des ocreries le samedi 13 décembre 2014 à 11:25


Dernièrement, j'ai lu... Hop!
#XX- Hop!
05 décembre 2014

Basile
#01- Basile, chat de l'espace
09 novembre 2014

Zodiaque
#01- le Défi du Bélier
27 octobre 2014

Y, le dernier homme
#INT01- Y, le dernier homme
27 octobre 2014

Benoît Brisefer
#01- les Taxis rouges
24 octobre 2014

Ma dernière chronique Pourquoi j'aime la BD???
29 novembre 2014

Mes genres favoris Aventure policière Fantastique Fantastique humoristique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Arsenul 73, sur MON 13e SAFARI-DÉDICACES : Malgré la disette, des coups de coeur, au Salon, cette année!

anne des ocreries, sur MON 13e SAFARI-DÉDICACES : Malgré la disette, des coups de coeur, au Salon, cette année!

SamPar, sur Un Monster allergy bien de chez-nous!

Achdé, sur Mon 7e safari-dédicaces : les Émergents, l'avenir du Neuvième art québécois!!

Danielle, sur Pourquoi j'aime la BD???

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Bécassine
#04- Bécassine chez les Alliés
05 juillet 2010

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin