Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
Capsule-Pif #016- l'Invisibilité, qui n'y a jamais rêvé?!?
Écrit le dimanche 09 juillet 2017 par PG Luneau

Jacques Flash

Jacques Flash in Pif 100

Avec la série Jacques Flash, les auteurs ont tablé sur un fantasme terriblement populaire chez les jeunes (mais moins chez les bédéistes, et pour cause!!) : l'invisibilité!! Mais ce fut une aventure de longue haleine! En effet, de 56 à 62, Jacques Leman (de son vrai nom!) n'était qu'un simple journaliste comme tant d'autres, un peu comme Ric Hochet... ce n'est qu'en octobre 1963 (dans le Vaillant #961) qu'il acquiert sa spécificité qui le rendra bien plus original!!

Jacques Flash par Lenvers in Pif 31                   Jacques Flash par Deynis in Pif 226

Oh! Il a bien été confronté (et ce, dès le deuxième épisode, toujours en 56!) à un malfrat, Raph Copert, qui pouvait devenir invisible, grâce à une formule inventée par le génial professeur Folvent! Mais ce n'est que sept ans plus tard qu'il y goûtera personnellement... et tout à fait par accident!! En effet, suite à une foulure au pied, l'honnête reporter demande à son ami, le Folvent en question, de lui injecter de la Novocaïde... mais le vieux scientifique se trompe de seringue et lui administre son fameux sérum d'invisibilité!!

Gros Léon & Jacques Flash in Pif 234Doté de la fascinante capacité de devenir invisible pendantJacques Flash et Pipard in Pif 38 les quelques heures suivant les injections, l'intrépide héros s'attaque aux kidnappeurs, maîtres chanteurs, faux monnayeurs et autres escrocs en tous genres qu'il croise au gré de ses enquêtes journalistiques. Ces dernières, il les fait à la demande du Gros Léon, son rédacteur en chef, un chic type qui cache sa bonhomie derrière ses airs grognons. Ajoutons que Jacques était, à ses débuts (à l'époque Vaillant), accompagné dans ses enquêtes par Catherine, sa charmante assistante, et qu'il rendait régulièrement des comptes à l'inspecteur Pipard.

Jacques Flash in Pif 31

Bien sûr, l'invisibilité entraînait son lot de problème, tant pour les dessinateurs (dessiner quelque chose d'invisible, avouez que ce n'est pas si évident... surtout si on veut que le récit reste intéressant!!) que pour le héros!! En effet, seul son corps devenait invisible : il devait donc se départir de ses vêtements... et trouver un moyen de les rejoindre AVANT la fin des effets du sérum!! Cet inconvénient a souvent ajouté une pointe d'humour à ces aventures.

Chose certaine, j'ai personnellement très rarement tombé sur un Pif incluant une aventure de Jacques Flash, étant jeune, et je ne sais pas si j'y aurais accroché à l'époque... mais j'avoue que les quelques épisodes sur lesquels je viens de tomber m'ont impressionné très positivement! Castex et Deynis faisaient un travail de qualité, que j'aurais aimé apprécier plus. Quoique... il n'est pas encore trop tard! ;^)

Jacques Flash in Pif 24                           Jacques Flash in Pif 73

Titre : Jacques Flash

Auteur : Ce sont Jean Ollivier et Roger Lécureux (au scénario) avec Pierre Le Guen (au dessin) qui ont créé le personnage. Puis, Georges Rieu, Jean Sanitas (sc.) et Gérald Forton (dess.) y ont contribué, de ci de là... À l'époque de Pif, ce sont finalement Pierre Castex et René Deynis qui s'occuperont respectivement des scénarios et des dessins, résolument plus modernes. Ce dernier sera de plus en plus souvent assisté de Max Lenvers, Pierre Le Goff ou Roland Garrel, pour supplanter à l'arthrose qui l'assaille de plus en plus violemment.

Descriptif : Reporter pour le quotidien les Dernières, l'athlétique journaliste Jacques Leman, alias Jacques Flash, peut, grâce à un sérum spécial, se rendre invisible!! Ça lui permet de mener ses investigations en toute discrétion et d'assister la police, devenant du même coup une espèce de justicier!

Dessin : réaliste, en n/b, très agréable

Genre : aventure science-fictionnelle au pitch fort intéressantJacques Flash in Pif 298

# d'apparitions : 42 fois dans Vaillant (des récits à suivre ou des récits complets de 12 pages, ce à quoi il faut rajouter des nouvelles illustrées!!) mais pour les Pif à proprement parler, 19 récits de 12 ou 20 pages.

Époque des apparitions : Assez régulièrement, du 25 mars 1956 (dans le Vaillant #567, à l'époque) au 12 septembre 1973, dans le Pif #237 (plus un épisode en 1974, dans le Pif #298, mais il s'agit manifestement du repiquage d'un vieil épisode paru dans un Vaillant de 1969).

Jacques Flash - Ligne de temps

Des albums? : 7 albums

Note personnelle : Scénario : 4/5               Dessin : 4/5          Total : 8/10

Importance relative de parution : 325

En couverture? : Jamais

Clins d'œil et trucs divers :

*À ne pas confondre avec le superhéros britannique Jack Flash, de Dudley Watkins.

*Les premières aventures de Jacques Flash, dans Vaillant, faisaient suite à celles de Christian Duhaut, héros de Claude Pascal qui travaillait pour ce même journal les Dernières et qu'on a d'ailleurs pu voir dans le premier épisode de Jacques Flash... un peu comme si l'un passait le relais à l'autre! ;^)

* Du temps de Vaillant, il est arrivé que Le Guen, alors dessinateur, ne puisse fournir ses planches dans les délais... Lécureux s'est vu forcer de compléter ces aventures sous forme de nouvelles (parfois à suivre), qu'il demandait à un autre d'illustrer de quelques dessins!!

*Dans le Pif #106, en 1971, on a annoncé pour la semaine suivante une aventure de Jacques Flash... mais ça a pris 26 semaines avant qu'elle ne soit publiée!!?? Qu'a-t-il bien pu se passer??

*En 1977, les éditions Jeunesse et Vacances ont proposé un très éphémère magazine Jacques Flash.

Jacques Flash in Pif 234 ET Vaillant 1226


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Anne des Ocreries : Tout à fait! Ces dessinateurs qui parviennent à reproduire le réel avec autant de perfection, à l'aide de simples lignes et d'ombrages, me fascinent totalement!! Ce sont, à mes yeux, des génies!
Rédigé par pgluneau le lundi 10 juillet 2017 à 11:14


Je n'ai pas connu non plus, mais ça m'aurait plu, je pense, entre 9 et 12 ans...
Une belle maîtrise graphique, hein ?
Rédigé par anne des ocreries le lundi 10 juillet 2017 à 11:11




Dernièrement, j'ai lu... Batman - Un deuil dans la famille
Batman - Un deuil dans la famille
15 juillet 2017

Carnets de Cerise
#03- le Dernier des cinq trésors
11 juillet 2017

Death note
#05- Page blanche
24 juin 2017

Démons d'Alexia
#07- Chair humaine
07 mai 2017

Tueurs de mamans
#01- Tueurs de mamans
23 avril 2017

Ma dernière chronique Capsule-Pif #018- Pourquoi t'es dans la lune?
25 juillet 2017

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Arsenul, sur la Triste petite histoire des Robin...

anne des ocreries, sur la Triste petite histoire des Robin...

anne des ocreries, sur Capsule-Pif #017- Avec Poirier, c'est le pied!!

arsenul 73, sur le Retour de l'adorable fouineuse!!

anne des ocreries, sur le Retour de l'adorable fouineuse!!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin