Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#04- le Syndrome de Salem
#04- LE SYNDROME DE SALEM
Scénariste(s) : Vincent Lodewick dit DUGOMIER
Dessinateur(s) : Benoît ERS
Éditions : Dupuis
Collection : X
Série : Démons d'Alexia
Année : 2007     Nb. pages : 64
Style(s) narratif(s) : Récit à suivre (4/4)
Genre(s) : Thriller ésotérique
Appréciation : 4.5 / 6
Sanglante apothéose
Écrit le lundi 20 juillet 2009 par PG Luneau

Wow! Quelle conclusion! Ce quatrième tome de la série clôt le premier cycle des aventures d’Alexia et, compte-tenu de tout ce qui avait été mis en place, j’étais un peu craintif de la tournure qu’allaient prendre les événements. Heureusement, les auteurs s’en sont finalement assez bien tirés.

 

Alexia a fini par accéder au monde fantastique de Yorthopia mais, ne voulant trancher entre la magie noire des sorcières et la blanche des exorcistes, elle a signé dans les deux registres… sans savoir qu’en agissant ainsi, elle se fermait à peu près toutes les portes des précieuses bibliothèques qui garnissent ce monde fabuleux! La voici donc contrainte à errer sur une terre hostile et désertique, faite de canyons dantesques et de chaos rocheux, ce qui la forcera à subir les événements plutôt qu’à les provoquer.

 

En effet, dans un tel labyrinthe, aucune possibilité de se ravitailler ni de faire demi-tour… Qui viendra à son secours? Le fantôme de son ancêtre, Sarah Perkins? Ou Paolo Capaldi, le sadique médium que personne n’a jamais vu mais qui s’est sauvé de sa cellule pour se lancer à ses trousses? Chose certaine, la tension est réelle et notre belle héroïne ne s’en sortira pas sans séquelles!

 

De son côté, Bérénice est séquestrée par ce vieux fou de Stoughton, qui désire toujours l’engrosser, malgré ses problèmes de vigueur. Après tout, il est très âgé et, en tant qu’homme d’Église, il n’a jamais été très porté sur «la chose»! D’ailleurs, les lubies du vieil homme commencent à susciter de la grogne au sein des parascientifiques du Centre. Heureusement, l’ancien directeur destitué veille au grain et prépare la contre-attaque en compagnie de Gabriel.

 

Certains critiques se sont plaints de la complexité de la résolution de ce cycle et des coins tournés un peu trop rond dans les explications. Il est vrai que, parfois, il faut faire preuve de souplesse mentale et compenser certaines omissions par des déductions plus ou moins évidentes. Ce qui me réjouit, néanmoins, c’est qu’il y ait une cohérence apparente, assez bien structurée. S’il est vrai que Dugomier aurait peut-être dû choisir d’étaler l’intrigue sur un tome supplémentaire pour clarifier certaines ambiguïtés, le tout se tient, et c’est déjà beaucoup, car ça aurait facilement pu tomber dans le n’importe quoi.

 

La série a donc pu tenir la route jusqu’à la fin : chapeau, messieurs! Les balises étant maintenant établies et vos preuves étant faites, me voici fin prêt à vous suivre dans le prochain cycle, qui ne s’étalera sur deux tomes. J’ai TRÈS hâte d’y plonger. Oui, vraiment, les Démons d’Alexia, c’est un coup de cœur solide!

 

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • les petits détails de la couverture, que je n’avais pas vus de prime abord, mais qui m’ont glacé le sang quand je les ai aperçus et que je me suis imaginé ce qui allait se passer.

 

  • la tension qui monte de plus en plus pour Bérénice, en attente de son insémination!

 

  • l’exploration de l’antre de Paolo. Que de suspense!?!?

 

  • l’aide toute particulière qu’Alexia finit par recevoir de son mystérieux ange gardien… Quelle étrangeté!?!

 

  • le personnage de Denis, ce bon diable qui, peu à peu, prend sa place.

 

  • le punch final, soudain et brutal comme on n’en avait sûrement jamais vu au magazine Spirou!!

 

  • les révélations sur Paolo, sur Gabriel, sur ce qui s’est réellement passé en 1985…

 

  • les doutes encore présents sur les allégeances de plusieurs des personnages… Sans doute que ces ambivalences serviront de bases pour les aventures à venir !?

 

  • le passionnant dossier de seize pages, à la fin de l’album, sur le Cercle des Clavicules, ce regroupement, né au début du XVIIème siècle et enquêtant sur les phénomènes inexpliqués, qui serait à l’origine du C.R.P.S. ! Avec force photos et références à l’appui… coup monté ou réalité? Peu importe, on en redemande!

 

 

Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • la hantise subite d’Alexia pour le feu. Il m’a fallu du temps avant de comprendre qu’elle était due au rite de passage qu’elle a subi pour accéder à Yorthopia. Le problème vient sûrement du fait que ce rite a été passé au deuxième tiers du tome précédent. L’écart entre ces deux événements n’aide pas à faire le lien entre eux.

 

  • quelques longueurs et passages flous, quand Alexia erre dans Yorthopia et que son ange gardien la prend en charge, si généreusement.

 

  • les paysages désertiques traversés par Alexia sont très déprimants! Évidemment, c’est voulu, mais après toutes les promesses qu’on laissait planer sur Yorthopia, je m’attendais à plus de merveilles pour les yeux!

 

  • le revirement de personnalité de certains personnages n’est pas très clair : agissaient-ils ainsi simplement pour pousser Sarah Perkins à se dévoiler?

 

  • l’accès finalement trop facile (et inexpliqué) entre la cellule de Paolo et la zone 85.

Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles




Dernièrement, j'ai lu... Démons d'Alexia
#07- Chair humaine
07 mai 2017

Tueurs de mamans
#01- Tueurs de mamans
23 avril 2017

Pipelettes
#02- ...On se calme!
14 avril 2017

Princesse Sara
#01- Pour une mine de diamants
09 avril 2017

Testament du capitaine Crown
#01- Cinq enfants de putain
02 avril 2017

Ma dernière chronique Petites nouvelles du temps des Fêtes!
27 décembre 2016

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Arsenul, sur Pourquoi j'aime la BD???

Philippe lavigueur, sur Huis clos parmi les furets carnivores

anne des ocreries, sur Huis clos parmi les furets carnivores

Eric the Tiger, sur Une vengeance au goût amer...

anne des ocreries, sur Une vengeance au goût amer...

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin