Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
Mini-Justiciers
MINI-JUSTICIERS
Scénariste(s) : Dan SANTAT
Dessinateur(s) : Dan SANTAT
Éditions : Scholastic
Collection : X
Série : Mini-Justiciers
Année : 2011     Nb. pages : 218
Style(s) narratif(s) : Récit complet (Comics)
Genre(s) : Superhéros / Justicier masqué, Héros animalier, Humour
Appréciation : 4 / 6
Quand la super-ménagerie s'en mêle!!
Écrit le dimanche 20 septembre 2015 par PG Luneau

Rien ne va plus pour Henri Hardy, alias le célèbre Capitaine Admirable, le superprotecteur de Métroville : il commence à s'essouffler, ses coups portent moins bien et certains marmonnent sous cape qu'il commence peut-être à être trop vieux pour le boulot!! Les criminels de tout acabit commencent à espérer à des jours meilleurs...

Il en va de même pour Rosco, le chien d'Henri. En effet, depuis des années, ce bon gros toutou rêve d'épauler son maître en tant qu'assistant-superhéros, comme le faisait Manu, son chat, avant de fuguer sans l'ombre d'une explication, quelques années auparavant. Rosco s'est même fabriqué un supercostume, en l'honneur de ses superpouvoirs : si le devoir l'appelle, il peut devenir Métalox, le super-chien!! Et puisque le Capitaine Admirable se décide ENFIN à auditionner pour se trouver un nouvel assistant, Rosco a bien confiance de pouvoir obtenir le poste!

Mais quelqu'un d'autre est aussi intéressé que lui à seconder son maître! Il s'agit de Doubi, le... hamster d'Henri!!?? L'ambitieux rongeur, malgré sa petite taille et son absence de superpouvoir, rêve néanmoins d'exploits héroïques! Lui aussi, il s'est confectionné un supercostume... et c'est avec l'aide de Berlue, le caméléon nouvellement arrivé dans la maisonnée, qu'il débute son entraînement intensif de justicier masqué, question de damer le pion à Rosco-Métalox et de devenir l'assistant officiel du glorieux Capitaine Admirable... Qui l'emportera?

Outre cette rude compétition et ces entraînements in vivo dans les dangereuses ruelles de la ville, peuplées de bandits et de superméchants de toutes sortes, on assistera au vol d'un appareil très sophistiqué de transfert d'A.D.N. et à la montée d'un nouveau justicier (Mégawatt, qui s'avérera un sérieux prétendant au titre de nouveau justicier officiel de la ville), on visitera un bar animalier clandestin... et on retrouvera même Électrochat (le fameux Manu!!), l'ex-assistant du Capitaine Admirable!!

À grands coups de poursuites de voleurs de sacs à main et de combats contre de vilains cambrioleurs, toute cette ménagerie vivra de rudes épreuves, tant physiques que psychologiques. Blessures, découragements et désillusions seront au rendez-vous... mais aussi amitié, complicité, entraide et sollicitude! Chacun apprendra à exploiter ses ressources, et le vieil adage qui dit qu'on a toujours besoin d'un plus petit que soi fera encore ses preuves!

L'Américain Dan Santat nous offre, avec Sidekicks (présenté en français sous le titre un peu moins parlant de Mini-Justiciers), des personnages animaliers sensibles et ouverts aux autres... qui font preuve d'une grande humanité, quoi!!? L'aventure est palpitante, il n'y a pas de temps mort, si ce n'est un retour en arrière salutaire pour bien comprendre la psychologie des personnages.

L'auteur a donc su s'inspirer des grands classiques des superhéros (pendant ma lecture, j'ai songé à Daredevil, à Spider-Man, à Iron Man, à Batman...) pour pondre un scénario intelligent, qui tient la route avec aplomb, et suffisamment soft pour rester abordable dès 9 ans... D'autant plus que son dessin, simple mais efficace, ajoute de la rondeur et de l'humour à toute cette action judicieusement dosée!

Mini-Justiciers, un one shot consistant (218 pages!!) qu'on devrait retrouver dans toutes les écoles primaires et les bibliothèques jeunesse de la province... et qui saura plaire à l'aventurier en soif de justice qui sommeille en vous!! ;^)

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • l'idée de base! Quelle idée originale! Après que les enfants des justiciers aient rejoint leurs parents, comme dans Espions en herbe, les Incroyables ou Sky High : École des Super-héros, voilà que ce sont les animaux de compagnie qui veulent prendre du service!! Pourquoi pas, après tout : ça fait TRÈS bédéesque, des animaux en spendex qui volent et affrontent des méchants, non?? ;^)

 

  • quelques petits gags sympathiques. J'ai bien aimé celui du bas de la p.11, par exemple !! ;^)

 

  • les belles thématiques exploitées. D'abord, celle de l'amitié : elle est bien présente quand Doubi prend finalement Berlue sous son aile, ou quand Manu accepte de partager son savoir-faire avec le hardi hamster! Puis, j'aime bien qu'on touche, en littérature-jeunesse, les thèmes du vieillissement et de la retraite! C'est un peu loin des préoccupations des jeunes, mais il me semble néanmoins important qu'ils y soient sensibilisés.

 

  • les dessins. Bien maîtrisés, ils sont toujours très expressifs, dynamiques, vivants et drôles, ce qui sert très bien le type de récit. Certaines expressions faciales, par exemple, sont très rigolotes (p.55 ou 82, notamment! ;^D)

 

  • quelques idées particulièrement originales. Comme celle de ce bar animalier clandestin, sous l'enclos des pingouins, au zoo!! Finement songé!! ;^) Et quelle audace d'avoir osé insérer une double planche... noire intégrale !!?? En effet, les p.130 et 131 ont de quoi étonner!! ;^) Le retour en arrière qui suit (p.132 à 140) est très éclairant, bravo!!

 

  • l'ingéniosité des stratagèmes proposés par Berlue (aux p.165 à 172) et Doubi (aux p.187 à 192). Indubitablement, ces deux minuscules animaux de compagnie gagnent là leurs gallons, et prouvent hors de tout doute qu'ils méritent, eux aussi, leur titre de superhéros! ;^)

 

  • la présentation de l'auteur, en toute fin d'album!! C'est vraiment amusant que monsieur Santat ait eu l'idée de se présenter via... le formulaire de candidature au poste d'assistant-superhéros, ce même formulaire que tous les candidats ont dû remplir avant d'auditionner, dans le dernier tiers du récit!! ;^) L'auteur le remplit d'ailleurs de façon fort amusante, et ose y figurer sur une photo vraiment tordante, où il est déguisé en justicier bas de gamme!! C'est étrange : il m'est tout de suite paru sympathique!! ;^)

 

Ce qui m'a le plus agacé :

 

  • des erreurs dans le texte. D'abord, une erreur de traduction évidente. À la p. 37, des chats découvrent Doubi le hamster qui vient tout juste de dire que son costume de superhéros lui donne un air de dur. L'un des chats le nargue donc en se pourléchant les babines : «Pas trop dur, j'espère, je ne voudrais pas te fêler une dent.» Ça m'étonnerait que le félin s'inquiète pour les dents du hamster!!? Il devait très certainement parler de sa propre dentition, dans la version originale... D'où la nécessité de remplacer le te par un me! J'ai aussi trouvé une coquille à la p.76 «Qu'est-ce que se passe?»... et une erreur de texte, plus loin, à la p.196, alors que Berlue cherche Doubi, sous les décombres, en l'appelant : Berlue! ??! C'est à se la donner!! (...la berlue! Excusez-la, elle était trop tentante!! ;^D

 

  • quelques petites imprécisions. À la p.101, je me suis demandé si Métalox avait voulu écraser le voleur, en lui lançant le conteneur à déchet dessus, et s'il l'avait raté, en le lançant juste à côté... mais voilà que la p.102 nous fait comprendre que le fameux conteneur a été lancé «à l'avant» du coureur, ce que je n'avais pas du tout compris, tant la posture du voleur est ambigüe, dans la 2e case de la p.101! Puis, il y a la p.107. Berlue s'exclame : «Seize heures! J'suis crevé!» Formulé ainsi, j'avais l'impression qu'il nous annonçait qu'il ÉTAIT seize heures du soir... Mais il fait déjà noir comme en pleine nuit (et ce n'est pas l'hiver!), ce qui est plutôt incongru. J'en ai donc conclu qu'il voulait plutôt dire que ça faisait 16 heures qu'il était debout. Ça a plus d'allure, mais je l'aurais plutôt formulé de manière à en éclaircir la compréhension : «Déjà seize heures qu'on est debout!» ou «Seize heure qu'on court sans arrêt!», ça m'aurait semblé plus naturel. De même, le punch de la p.154, avec l'appareil de transfert d'ADN, est excellent... mais les explications entourant son fonctionnement sont plutôt minces! J'aurais aimé un minimum de babillage technologique pour créer l'apparence de vraisemblance nécessaire à notre crédulité volontaire!! Finalement, je ne comprends toujours pas en quoi la collerette que Manu porte autour du cou l'aide à ne pas se gratter... la hanche??!! Ça ne m'apparaît pas très logique!! Pourrait-il s'agir d'une erreur de traduction?? :^S

 

  • la reliure. Une reliure collée pour un volume aussi épais?... La mienne résiste très bien, mais je suis un peu septique pour ce qui est d'un usage intensif dans une bibliothèque, scolaire ou non : il me semble qu'elle risque de casser ou de se briser, le moindrement que les jeunes lecteurs s'emballeront!? :^S

 

 

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Anne des Ocreries : Tu devrais l'essayer, Anne, ça reste très sympathique! ;^)
Rédigé par pgluneau le lundi 21 septembre 2015 à 17:21


@ Mathieu Gaudreault : Je suis pas mal sûr que tu apprécieras, Mathieu!
Rédigé par pgluneau le lundi 21 septembre 2015 à 17:20


Mouais...bof.....
Rédigé par anne des ocreries le dimanche 20 septembre 2015 à 11:14


Oah! Je veux lire ça! J'avais déjà aperçu quelque part mais j'avais oublié que ça existait. Même si j'aime moins le design carré du chat, ça a l'air très beau et très bien. (et même si les erreurs dans le texte, c'est toujours extrêmement décevant et ça fait décrocher)
Rédigé par Mathieu Gaudreault le dimanche 20 septembre 2015 à 10:39




Dernièrement, j'ai lu... Collège invisible
#01- Cancrus Supremus
16 novembre 2017

Poulet grain-grain
Poulet grain-grain
03 novembre 2017

Bestiaire des fruits
le Bestiaire des fruits
14 octobre 2017

Poids du vide
le Poids du vide
30 septembre 2017

Petite Patrie
la Petite Patrie
23 septembre 2017

Ma dernière chronique Du neuf dans le 9e? - Dédicaces automnales...
11 novembre 2017

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Danielle, sur À la mode de Poudlard... Clairement!

anne des ocreries, sur À la mode de Poudlard... Clairement!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Dédicaces automnales...

François Bourdages, sur La BD... encore au musée!??

jean bouchard, sur La BD... encore au musée!??

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin