Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
Du neuf dans le 9e? - Côté, Vallerand et Bordeleau au Salon!
Écrit le samedi 30 décembre 2017 par PG Luneau

Salon du livre de Montréal 2017

(Dixième partie)

À un certain moment, lors de mes visites au Salon du livre de Montréal, je suis allé fureter du côté du kiosque de la Pastèque. Trois bédéistes fort réputés y avaient trouvé refuge, question de dédicacer les albums qu'ils y ont publiés.

D'abord, je me suis présenté à André-Philippe Côté, le fameux caricaturiste du Soleil de Québec à la notoriété bien établie, et à Richard Vallerand, créateur de moins en moins émergeant (parce que de plus en plus émergé!! ;^D), un des membres de la Shop à bulles, avec Djief, Mikaël et le Paul Bordeleau dont je vous parlerai plus bas! ;^)

A.-P. Côté & Richard Vallerand, SdLMtl, 2017

Côté et Vallerand ont en effet sorti, plus tôt cette année, un petit roman graphique qu'il me tarde de lire : l'Automne rouge, qui raconte la jeunesse d'un adolescent qui voit la Crise d'octobre à travers ses yeux de passionné de dessin et de superhéros! Bien que monsieur Côté n'en soit que le scénariste, j'ai été surpris de constater qu'il le dédicaçait avec un dessin, au même titre que Vallerand : on obtient donc deux dédicaces pour le même prix! ;^) Quand je leur ai demandé comment s'était passée leur collaboration, Richard a été catégorique : «On s'est très bien entendu! C'est très agréable de dessiner un scénario d'André-Philippe, car il laisse beaucoup de place au dessinateur : l'étant lui-même, il sait ce que c'est!»

Automne rouge, A.-P. Côté, SdLMtl 2017  Automne rouge, Richard Vallerand, SdLMtl 2017

Puis, la discussion s'est tournée vers l'importance de la passion. Face aux nombreux débats sur la rémunération des bédéistes (on en a beaucoup parlé, ces derniers mois, en France, notamment), tous deux ont été formels : même s'ils doivent obligatoirement faire d'autres petits boulots pour arrondir les fins de mois, un fait demeure : c'est comme une drogue!! Même sans contrat, ce serait plus fort qu'eux : ils feraient quand même de la BD, en dilettante, par les soirs, la fin de semaine ou en cachette, même sans savoir si ce qu'ils allaient produire ainsi serait publié! C'est ça, la vraie passion du bédéiste : une véritable dévotion!! ;^)

Quand je leur ai demandé leurs projets futurs respectifs, monsieur Côté m'a parlé d'un roman graphique assez consistant prévu pour 2020 (ouf! ;^) et Richard m'a rappelé qu'il travaillait sur les Labo-rats, un album qui vient de débuter chez Quintin (mais dont les gags sont prépubliés mensuellement dans le magazine Curium, le grand frère du magazine les Débrouillards!). Puis, il m'a annoncé qu'il commençait à travailler, lui aussi, sur un roman graphique qui racontera un peu l'histoire des débuts du cinéma québécois, avec (entre autre!) l'ouverture du Ouimetoscope. Un projet sérieux, pour lequel il s'est associé à un spécialiste en la matière, question de ne pas commettre d'impair ou d'anachronisme! ;^)

À la table voisine, c'est Paul Bordeleau à qui j'ai eu la chance de présenter ma carte pour la première fois. Et il l'a reconnu, pour l'avoir vue sur le Net et en avoir parlé avec ses collègues de la Shop à bulles, que je nommais plus haut : apparemment, ils viennent me lire assez régulièrement!! ;^) Il m'a même invité à aller faire un tour à la Shop, ce fameux studio de Québec qui se situe maintenant au sein de la Maison de la littérature.

Faüne, Paul Bordeleau, SdLMtl 2017Pour sa part, ce charmant jeune homme vient de publier le 7e vert, un récit autobiographique qui semble rempli de tendresse sur une relation père-fils sur un terrain de golf... mais moi, je lui ai plutôt demandé de me dédicacer une des œuvres qui l'ont lancé, il y a quelques années : Faüne, parue à la Pastèque en 2008. Il semblerait que, tant ici qu'en Europe, on lui demande encore très souvent des dédicaces de cette série en trois tomes! «J'avais déjà trouvé toute la base d'un quatrième album, à l'époque, mais la série s'est essoufflée... Maintenant, il y a peu de chance que ça se fasse, malgré le succès encore évident de la série, si je me fie aux demandes de dédicaces qu'on m'en fait!»

Au cours de la conversation, la discussion en est venue sur le travail à la Shop. J'ai demandé à monsieur Bordeleau s'il lui arrivait, lui aussi, de faire comme Mikaël et de s'inspirer fortement de ses proches ou de personnalités connues pour en faire des personnages secondaires ou même des figurants, dans ses œuvres. «On fait tous un peu ça, je crois, m'a-t-il répondu, mais Mikaël le fait effectivement assez souvent. Son pasteur, dans Promise, c'est carrément Vincent Cassel (diantre, c'est si évident quand on le sait!!), et je crois que Richard (Vallerand) et Djief (Bergeron) y apparaissent, aussi, dans la peau de villageois... mais si je me souviens bien, ils meurent tous les deux, à la fin!!» ;^) Après vérifications, je ne suis pas vraiment venu à bout de repérer ces deux confrères bédéistes dans aucun des trois tomes de cette fascinante série. Il faut croire que Mikaël les a un peu transformés, question de leur laisser un peu d'anonymat! ;^)

Pour ce qui est de ses projets, Paul Bordeleau, m'a appris qu'il buche, lui aussi, sur un projet de BD jeunesse (qui paraîtra chez la Pastèque) et sur l'adaptation, en BD, de la fracassante pièce de théâtre de Fabien Cloutier : Pour réussir un poulet!! Wow! Qu'est-ce que j'ai hâte de lire ça, moi qui ai adoré cette pièce, quand je l'ai vue, il y a deux ans! 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Arsenul : Non, je ne savais pas pour Bordeleau!

Pour ce qui est d'Automne rouge, comme je viens de l'écrire à Anne, je viens tout juste de le terminer et ma critique sera en ligne d'ici quelques jours... quelques semaines au plus tard!! ;^)

Bon début d'année!!
Rédigé par pgluneau le mercredi 03 janvier 2018 à 9:26


@ Anne des Ocreries : Je t'en reparle sous peu : je viens d'en terminer la lecture et ma critique paraîtra dans quelques jours!
Rédigé par pgluneau le mercredi 03 janvier 2018 à 9:24


J'Ai adoré Automne rouge! Intéressant d'entendre parler de ta rencontre. Savais-tu que Bordeleau vient de la Gaspésie?
Rédigé par Arsenul 73 le samedi 30 décembre 2017 à 22:16


" Automne rouge " ? Voilà de l'alléchant aux airs bien prometteurs.....ça me tenterait bien, ça.
Rédigé par anne des ocreries le samedi 30 décembre 2017 à 16:12




Dernièrement, j'ai lu... Nombrils
#07- Un bonheur presque parfait
08 avril 2018

1642
#01- Ville-Marie
02 avril 2018

MacGuffin et Alan Smithee
#01- Mission Expo 67
25 mars 2018

Nightwing
#04- Sweet home Chicago
11 mars 2018

Victor et Igor
#01- Robotique 101
07 mars 2018

Ma dernière chronique Du neuf dans le 9e? - le Festival de mon absence...
16 avril 2018

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Colin, sur Du neuf dans le 9e? - le Festival de mon absence...

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - le Festival de mon absence...

Sol, sur Du neuf dans le 9e? - le Festival de mon absence...

Venise, sur Du neuf dans le 9e? - le Festival de mon absence...

anne des ocreries, sur Mes si chères pouffiasses!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin