Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#01- Merlin est mort, vive Merlin!
#01- MERLIN EST MORT, VIVE MERLIN!
Scénariste(s) : Séverine GAUTHIER
Dessinateur(s) : Thomas LABOUROT
Éditions : Rue de Sèvres
Collection : X
Série : Aliénor Mandragore
Année : 2015     Nb. pages : 60
Style(s) narratif(s) : Récits complets, qui s'enchaînent
Genre(s) : Aventure fantaisiste, Fantastique médiéval, Fantastique mythique, Humour fantaisiste
Appréciation : 4 / 6
Gaffe mortelle!!
Écrit le dimanche 23 décembre 2018 par PG Luneau

Tomes lus : #01- Merlin est mort, vive Merlin!

            #02- Trompe-la-mort (2016)

            #03- les Portes d'Avalon (2017)

            #04- le Chant des korrigans (2018)

 

Tout le monde connaît le célèbre Merlin... mais voilà que Séverine Gauthier et Thomas Labourot nous présentent sa fille, la jeune Aliénor! Avec son père, elle vit dans la forêt de Brocéliande, non loin de chez la fée Morgane, éternelle rivale du grand enchanteur, et tout près du fameux lac dont la belle Viviane est la Dame!

Avec un père pareil, pas besoin de vous dire que la jeune adolescente a fort à apprendre!! C'est donc inlassablement (et sans aucune motivation! :^P) qu'elle doit le suivre en forêt, afin qu'il lui transmettre tout son savoir druidique ancestral : plantes et champignons n'ont plus de secret pour le vieux sage, et il est hors de question que sa chère fille ne perpétue pas la tradition! Curieusement, la jeune fille semble avoir une prédisposition pour repérer les mandragores, ces plantes rares aux propriétés magiques incroyables! Malheureusement, elles ont aussi un bien vilain défaut : le cri perçant qu'elles poussent quand on les sort de terre tue instantanément le premier être vivant qui l'entend, rien de moins! Mais voilà que la jeune Aliénor ne fait pas gaffe... et que son papounet trépasse!!! :^O

Oui, dit comme ça, on pourrait penser que je viens de vous divulgâcher un bon punch de l'histoire... sauf que nous n'en sommes qu'à la 12e page du premier tome!! ;^D En effet, le véritable leitmotiv de chacun des albums de la série, ce sera de savoir quels nouveaux moyens Aliénor trouvera pour tenter de ramener le fantôme de son père à la vie ou, du moins, pour l'empêcher d'être entraîné à tout jamais dans la Mort par le vorace Ankou!!

J'avais très hâte de retrouver le couple Gauthier-Labourot, que j'ai surtout découvert grâce aux Geeks et à la fabuleuse série Washita. D'autant plus que la plume de Labourot s'est encore plus effilée, si c'est possible, et que son trait, qui se veut ici pas mal plus humoristique, est d'une finesse irréprochable. De plus, la thématique arthurienne m'a toujours beaucoup intéressée (voir mes critiques de l'excellente série la Quête du Graal... dont il serait grand temps que je lise le dernier tome, d'ailleurs! ;^)... Je trépignais donc d'impatience... Tut tut tut, la mauvaise idée! En effet, chacun sait que, bien souvent, plus nos attentes sont grandes, plus grande sera la déception! :^S

De fait, cette série est très bonne, peut-être même excellente... mais elle souffre du fait que je m'attendais à plus! Pas visuellement! Elle reste un bijou pour les yeux, chaque vignette étant une véritable œuvre d'art en soi, que j'accrocherais sans honte dans la chambre d'un enfant!! Labourot est vraiment un de mes dessinateurs favoris.

Mais pour ce qui est des scénarii, je suis un peu resté sur ma faim... Dans presque chaque tome, j'ai trouvé quelques longueurs ou quelques passages plus ou moins clairs qui ont nui à l'extase béate que j'espérais tant! On tourne trop rondement certains coins, on laisse certains éléments en plan, d'autres sortent de nulle part... et l'ésotérisme a le bras long : il s'avère parfois utile pour dépatouiller une scénariste qui semble hésiter à savoir où elle s'en va... Ça m'a un peu déçu. :^(

Heureusement, il n'en demeure pas moins que, juste pour apprécier ses images et sa thématique, tout le monde devrait tâter de cette série de récits complets, tissés d'un fil rouge. Vous pourriez ainsi y découvrir ce qu'une fille, qui aurait préféré étudier chez les fées plutôt qu'avec son druide de père, peut accomplir par amour pour celui-ci... Et un peu, aussi, par désir de se déculpabiliser de l'avoir envoyé ad patres!! ;^) Dès 12 ans.

(Pssst! Pour d'autres points de vue, peut-être un peu plus positifs, allez lire l'opinion de mon ami Yaneck, qui critique les 3 premiers tomes, ou celle de mon ami Jérôme, qui se limite pour l'instant aux deux premiers! ;^)

 

Ce qui m'a le plus agacé :

 

  • le texte, blanc sur jaune, de la 4e de couverture du premier tome... Pas très brillant, sur le plan marketing! Surtout pour un tome #1, alors que la série n'est pas encore connue!!:^P

 

  • la grande richesse du vocabulaire. Pour pouvoir concocter toutes leurs potions, Merlin, Morgane et les autres ont souvent besoin d'ingrédients et de plantes méconnus. Si le fameux bézoard est désormais célèbre, grâce à la merveilleuse saga Harry Potter, j'ai personnellement découvert d'autres éléments, comme la rue fétide (#1, p.46... et qui n'a rien d'une voie de transport malodorante!! ;^). C'est tellement bien fait qu'on sent que les vertus médicinales qu'on attribue aux différentes plantes sont véridiques! Toutefois, ce vocabulaire botanique et scientifique risque d'effrayer un peu les jeunes lecteurs moins aguerris... Surtout que la toute première page du premier tome débute avec un très long et docte discours de Merlinsur la mycologie, les sporophores et les organismes eucaryotes pluricellulaires ou unicellulaires!!:^0 Rien de très invitant pour les jeunes de moins de 12 ans, malheureusement!:^( Si on ajoute à ça les quelques expressions en véritable breton, on se réjouit en tant qu'adulte... mais je crains que mes élèves ratent le coche et préfèrent passer leur chemin, ce qui serait bien dommage!!:^(

 

  • la petitesse des albums. Un grand format aurait été TELLEMENT plus agréable!! Il aurait rendu les textes plus lisibles et, surtout, il aurait magnifié le travail exceptionnel de Labourot. Les éditions Rue de Sèvres ont raté là une belle occasion de percer avec un grand format, c'était la série idéale pour ça!:^P

 

  • de nombreux flous scénaristiques!:^( J'en suis peiné, mais il y en a dans chacun des tomes!! Les rencontres du tome #1 (avec l'Ermite, puis avec Lancelot) sont totalement factices, sans autre but que d'introduire les personnages. Des situations d'urgence sont soudainement laissées en plan, tout comme certains personnages, qu'on écarte sans nous dire ce qu'il advient d'eux (comme Merlin, tome #1, p.34 à 40)... Les mille péripéties du tome #2 sont confuses (un vrai foutoir!) et ne semblent là que pour introduire la fameuse épée perdue: Excalibur la grande! Le tome #3, plutôt lent, nous présente une confrontation très difficile à suivre entre Aliénor et l'Ankou (p.12 et 13), avant de sombrer dans un ésotérisme assez complexe et pas très bien expliqué... La réaction de Lancelot, à la fin du tome #4, son changement d'attitude à l'égard d'Aliénor, est difficile à comprendre et peu plausible, compte tenu de ce qu'on connaît de sa personnalité... Bref, chaque scénario mériterait un peu de cohésion.

 

  • des combats cadrés trop serrés! Deux des combats du tome #4 (p.39 à 41, puis 49) sont très difficiles à suivre et manquent atrocement de fluidité! Submergés de gros plans en enfilade, un peu à la sauce manga, on n'arrive pas à comprendre qui frappe qui, ni comment. C'est aussi désagréable que ce l'est dans les mangas!:^(

 

  • la finesse des appendices. Leur but étant de nous indiquer qui est en train de parler, ce serait la moindre des choses qu'on puisse distinguer clairement où ces petites queues aboutissent!! Ici, elles sont si minces qu'on les perd totalement dès qu'elles se retrouvent sur un fond pâle, comme jaune fiévreux ou bleu poudre... ce qui arrive assez souvent, malheureusement!:^(

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • le dessin, le dessin, le dessin et le dessin! Je ne cesserai jamais de le dire: Thomas Labourot est un fabuleux artiste!! Je me suis extasié sur la couverture du premier tome, puis sur les illustrations de toutes les pages de titre (toujours avec un personnage différent et sa monture! ;^)... Si le trait qu'utilisait monsieur Labourot dans Washita était très graphique et stylisé, avec une prépondérance pour les angles, celui qu'il emploie ici est plus rondouillet et cartoonesque, mais toujours avec un souci graphique très relevé. Tout y est d'une netteté parfaite, d'une impressionnante précision chirurgicale! Chacune de ses cases est d'une richesse folle, jusque dans les moindres détails! Que ce soit la composition graphique de ses personnages (toujours originale, comme celle du chat d'Aliénor, par-exemple, ou, surtout, celle de l'Ermite, avec sur la tête son casque-masque parfaitement ajusté!:^0), la parfaite expressivité de leur visage (d'une variété de nuances sans pareilles, voir le tome #4, p.20!) ou la perfection des décors (comme le champ de coquelicots, tome 1, p.24, ou la forge de Cador, tome 2, p.25... et tout le reste de Brocéliande village, tome #4, p.9!!), tout est merveilleusement magnifique! Avouez qu'il faut être un demi-dieu du dessin pour rendre splendide une simple lisière de chemin de campagne, comme Labourot parvient à le faire à la p.27 du tome 2!!:^)

 

  • la présentation des personnages principaux, au début de chaque tome. Un peu à la manière des Astérix de notre enfance, on nous montre 5 des protagonistes en pied, chacun accompagné d'un petit texte qui le situe par rapport aux autres et qui nous donne ses principales caractéristiques. Sympathique.

 

  • l'aspect visuel des personnages, qu'on dirait tous sortis du ballet Casse-Noisette ou d'une sublime version d'Alice au pays des merveilles! J'ai déjà parlé, plus haut, du chat et du désinvolte Ermite (quel personnage intrigant et amusant que celui-ci... même si on ne comprend absolument pas son rôle dans l'histoire!!??). Mais j'aurais aussi pu parler d'Aliénor et de ses cheveux flamboyants, de la rondouillette Morgane qui, malgré ses minuscules ailes, a des airs de Fée Dragée ou de Reine de Cœur, de la toute belle et svelte Viviane, avec son ridicule chapeau-poisson... ou de la prodigieuse souplesse de l'inquiétant Ankou, qui désire tant emporter Merlin avec lui!! La composition graphique de tous ces personnages est réellement fantasmagorique... Tout comme celle des animaux (abeilles, limaces, moutons... sans compter la délirante monture de Lancelot!)! Je n'ose imaginer le nombre de croquis exploratoires que le dessinateur a dû faire pour en arriver à un tel résultat! Mon seul bémol? La ridicule petitesse des jambes et des pieds d'Aliénor: comment un tel corps peut-il tenir sur deux pattes de fourmi comme les siennes?:^S

 

  • des mises en pages inventives et aérées. Les deux créateurs font suffisamment confiance aux (fabuleux!!) dessins de monsieur Labourot pour raconter ce qui se passe. Ainsi, on a assez souvent droit à des strips, des demi-planches, des planches ou même des doubles planches complètes sans texte!:^0 L'illustration pleine page (p.19 du tome #3), alors qu'Aliénor est aspirée par les Enfers, est particulièrement impressionnante, de même que la course-poursuite à travers le château des korrigans, sur la double planche des p.50 et 51 du tome #4! Puis non seulement Labourot concocte-t-il de fantastiques décors, mais il est de plus très habile pour nous les présenter sous divers angles et points de vue, avec toujours des petits éléments intéressants en avant-plan ou tout au fond, ce qui enrichit d'autant notre lecture!

 

  • les couleurs, de Labourot (assisté d'un certain Grelin pour les deux premiers tomes). Elles sont assez intéressantes. J'aime quand l'une d'elles impose sa dominance sur une double planche, procédé qui était particulièrement bien exploité dans Washita. C'est encore un peu le cas ici. De plus, j'ai adoré les fabuleux effets de luminosité utilisés pour nous montrer la translucidité des spectres ou les fluides magiques nécessaires lorsque Moronoe, l'Ankou ou Viviane usent de magie!

 

  • une idée de base intéressante, ancrée dans une thématique que j'adore. J'aime bien l'idée de cette quête d'une solution pour ramener un mort à la vie... qui plus est si on y retrouve des personnages mythiques comme Merlin, Morgane, Guenièvre et Lancelot! De tous les voir, dans leurs jeunes années et sous un angle humoristique, c'est bien agréable! Et la quête se révèle pas mal plus complexe qu'il n'y paraît, chacun des tomes nous présentant une tentative qui n'aboutit pas... ou plutôt qui n'aboutit pas au résultat attendu! Car chacun forme un récit à peu près complet, qui vient ajouter une pierre à l'édifice que les auteurs sont en train de construire! ;^)

 

  • la longueur des récits. Même si on retire les pages finales, qui forment le petit journal, on se retrouve quand même avec un récit de 54 pages!! Avouez que pour une BD jeunesse, c'est TRÈS rare, de nos jours!! Ça démontre la grande générosité de ce charmant couple de créateurs. ;^)

 

  • l'Écho de Brocéliande!! Les 6 dernières pages de chaque tome sont réservées pour une espèce de petit journal bien sympathique, comme si nous étions abonnés à la feuille de chou régionale!! ;^) Le contenu de ces 4 premières éditions est très varié, mais il aide, toujours, à nous faire découvrir plus en profondeur certains aspects de l'univers mis en place par les deux auteurs... Il nous piste même, parfois, sur le contenu du tome à venir!! Ainsi, on a droit à des nouvelles, des interviews, des recettes (de potions!!), des précisions sur la géographie et la faune de la région... mais aussi, à un test de personnalité, un conte, un bricolage, des jeux... et des tonnes de publicités tordantes!! C'est vraiment un excellent complément, qui contribue à rendre tout cet univers encore plus crédible! ;^)

 

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Marsi : Je suis tout à fait d'accord en tout point avec les différents éléments que tu soulèves, mon ami! Encore une fois, tes propos sont à la hauteur de ta grande connaissance du sujet... et de ton incommensurable sagesse!! C'est tout à ton honneur!! ;^)
Rédigé par pgluneau le mercredi 26 décembre 2018 à 10:29


@ Anne des Ocreries : Je suis sûr que tu y trouveras ton compte... d'autant plus que tu risques d'avoir plus de référents culturels que nous, sur les légendes arthuriennes bretonnes par exemple!
Rédigé par pgluneau le mercredi 26 décembre 2018 à 10:24


C'est quand même curieux qu'ils n'utilisent pas, du moins en partie, l'Écho de Brocéliande comme glossaire ( au moins une page ) pour éclaircir quelques mots ou expressions. Quoiqu'il en soit, comme tu dis, le dessin semble magnifique. C'est un peu dommage pour ce qui est des scénarii. Il n'est pas toujours simple de bien rendre une action afin qu'elle soit claire aux yeux de tous. je sais de quoi je parle pour avoir peut-être un peu péché, jadis, dans ce domaine. Il faut faire lire et relire son découpage par autrui. C'est la solution lorsque l'on n'est pas sûr. Les ellipses peuvent être parfois cruelles !
Rédigé par Marsi le dimanche 23 décembre 2018 à 23:48


Tout bien balancé, ayant lu le pour et le contre, je prends !!! J'ai envie de lire cette série.
Rédigé par anne des ocreries le dimanche 23 décembre 2018 à 15:00




Dernièrement, j'ai lu... Aliénor Mandragore
#01- Merlin est mort, vive Merlin!
23 décembre 2018

Salades d'Amphibie
#01- Prosterne-toi!!!
25 novembre 2018

Zviane au Japon
Zviane au Japon
10 novembre 2018

Batman - Knightfall
#01- la Chute
30 octobre 2018

Zoé Super
#01- Même pas peur!
07 octobre 2018

Ma dernière chronique Du neuf dans le 9e? - Vallerand, Iris et Lampron au Salon!
19 janvier 2019

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Vallerand, Iris et Lampron au Salon!

Maxime Jobin, sur Fascinant Japon!

Maxime Jobin, sur Du neuf dans le 9e? - Zviane, Bossé, Desharnais et Cathon au Salon!

Marsi, sur Du neuf dans le 9e? - Zviane, Bossé, Desharnais et Cathon au Salon!

Venise, sur Du neuf dans le 9e? - Zviane, Bossé, Desharnais et Cathon au Salon!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin