Preload image Accueil Preload image Questce Preload image Quisuisje Preload image Archives Preload image Contact
Mystère... Accueil Qu'est-ce? Qui suis-je? Archives La Lucarne à Luneau Me joindre Mes liens chouchous Le Passe-mot Art Marsien Marsi Menu
Retour aux archives
#07- les Dents de pierre
#07- LES DENTS DE PIERRE
Scénariste(s) : Christophe ARLESTON
Dessinateur(s) : Philippe PELLET
Éditions : Soleil
Collection : X
Série : Forêts d'Opale
Année : 2011     Nb. pages : 46
Style(s) narratif(s) : Récit à suivre (7/9)
Genre(s) : Heroic fantasy
Appréciation : 5 / 6
Dans les replis montagneux...
Écrit le dimanche 10 novembre 2013 par PG Luneau

Dans ce septième tome des Forêts d’Opale, Darko, Urfold, Sleilo et Tara ne sont pas au bout de leurs peines. On retrouve en effet nos héros favoris à dos de mouths, des espèces de gros bœufs musqués alpins, transis de froid et las de grimper les parois enneigées des contreforts de la fameuse Dorsale, cette chaîne de montagnes gigantesques qui borde leur continent, à l’Est. Depuis un mois, ils grimpent et grimpent et grimpent toujours, sur les traces de Cohars, leur ancêtre, celui qui a fui, il y a des siècles, en compagnie des Titans de Lumières, afin de protéger ces divinités paisibles de la dégénérescence vers laquelle le clergé semblait se diriger… et dans laquelle il se complait joyeusement depuis, au détriment de la populace qui en subit la dictature ecclésiastique!!

Alors que ce groupuscule de héros tente tout ce qui est en son pouvoir pour rejoindre ces anciens Titans et réinstaurer une religion saine et juste, comme Cohars l’a prophétisé, le perfide Kamphre prend ses aises dans son nouveau rôle de pontife. En effet, depuis qu’il a éliminé Xarchias, dans le tome précédent, ce sorcier poursuit ses manigances : il s’assujettit les prêtres les plus dociles, et élimine les autres… tout en cherchant, du côté de la démonologie, un moyen d’empêcher Darko dans sa quête.

Pour sa part, Sleilo ne va vraiment pas bien depuis l’assassinat de Bynöod, son amoureux rencontré au village d’Onze Racines (voir tome #5 et 6)  . Elle qui avait enfin trouvé l’élu de son cœur, elle ne peut se résoudre à ce qu’il l’ait quittée si vite, et définitivement! Elle se laisse enliser dans une dangereuse dépression qui l’entraîne, littéralement, au bord du gouffre! Car nul ne peut se permettre, en hautes montagnes, de se laisser aller à une seconde de distraction! Obnubilée par son chagrin, elle passera outre les règles de sécurité les plus élémentaires et mettra la vie de tous ses amis en danger à de nombreuses reprises… Car qui sait ce qui se cache dans les anfractuosités et les replis rocheux de ces colossales Dorsales??

Arleston plonge enfin ses personnages dans le vif de leur quête! Après maints tomes où ils tournaillaient un peu en rond, le temps de cumuler quelques ressources (des items, des maîtres-formateurs, des connaissances et de la pratique), voilà que le groupe est enfin prêt à se lancer sur les traces des Titans, accomplissant ainsi la prophétie annoncée au tome #1! Il était temps, diront certains! Maintenant qu’on sait que la série (ou, du moins, ce cycle) se terminera avec le tome #9, c’est donc dire que l’action se devait de faire un bond dans la bonne direction! Heureusement, c’est le cas ici. Avec les découvertes que les états d’âmes de Sleilo leur permettent de faire, voilà que nos aventuriers sont désormais en meilleure posture pour atteindre leur but… Quoi que… Il faut avouer que ces mêmes découvertes sont un peu décourageantes, et qu’elles brouillent un peu les cartes!... De quoi nous faire languir encore un tome avant l’apothéose finale… qui prendra des airs d’on ne sait trop quoi, tant le résultat attendu reste difficile à cerner ou à imaginer concrètement : «réinstaurer» ces anciens dieux que sont les Titans de Lumière, ça veut dire quoi, au fond?? Chose certaine, c’est sûrement plus facile à dire qu’à faire!! ;^)

Sur le plan graphique, je dois avouer que j’ai été étonnamment déçu du travail de monsieur Pellet : il y avait longtemps qu’il ne m’avait pas donné tant de raisons de chipoter (et oui, Yaneck, je chipote encore!!). Je vous épargne les détails (vous les retrouverez plus bas), mais sachez que, sans être un désastre (ça reste encore bien agréable), la qualité graphique m’a semblé une coche en deçà de ce à quoi on nous avait habitué dans les albums précédents : décors beaucoup moins détaillés, encrage un peu plus saccadé, proportions limites, beaucoup de gros plans très serrés qui permettent d’épargner sur les arrière-fonds… Oserai-je parler de laisser-aller?? Chose certaine, mon œil n’a pas eu autant de plaisir à explorer ce tome que les précédents!

Un épisode intéressant, donc, qui commence à mettre la table pour une conclusion encore mystérieuse!… mais qui aurait pu, à mon sens, être plus léché. À partir de 14 ans.

À lire aussi : mes critiques des tomes #2, #3 et #4, de même que la critique presque diamétralement opposée d’Eric the Tiger, chez les Blog Brother!

 

Plus grandes forces de cette BD :

 

  • le clin d’œil à Sarkozy. Dès la p.4, un des prêtres se révèle trouillard et vire son capot pour se soumettre à l’infâme Kamphre, le sorcier qui a éliminé le pontife Xarchias pour s’approprier son titre et son pouvoir. Étrangement, le peureux a la tronche d’un politicien français assez controversé qui a toujours eu beaucoup de facilité à faire parler de lui, en épousant une chanteuse populaire ou en tabassant des journalistes, par exemple… ;^)

 

  • de nouveaux décors. C’est agréable de voir nos héros sortir des forêts et des jungles pour affronter des montagnes enneigées. Ça rappelle Tintin vers le Temple du Soleil… ou la planète Hoth de Star Wars : l’Empire contre-attaque! ;^)

 

  • l’intrigue avance : on nous apporte (enfin, diront certains) des éléments qui nous font réaliser que la boucle commence à se refermer et qu’une éventuelle conclusion s’annonce, d’ici deux tomes! Les découvertes que font nos héros dans cet opus font progresser l’histoire de façon intéressante, surprenante… et même inquiétante!

 

Ce qui m’a le plus agacé :

 

  • plusieurs mauvais choix d’angles de vue. En effet, comme je le soulignais dans ma critique du tome précédent, les scènes d’action nous sont souvent présentées de manière à ce qu’on ne puisse rien voir!!?? Il y a souvent un personnage de dos, en premier plan, qui nous en cache l’essentiel (p.40), ou ce qu’on veut voir est carrément hors-champ (p.25, 34, 36, et tant d’autres…)! Je veux bien croire que «ce qu’on s’imagine est souvent plus effrayant que ce que l’on peut nous montrer», l’imagination galopant plus vite que la réalité... Mais dans une scène d’action, ce qu’on veut voir, c’est l’action!! Le fabuleux saut de Tara, à la p.23, est dessiné à l’aide de plans si serrés qu’on ne peut absolument pas suivre ses différents déploiements! C’en est ridicule!

 

  • la disparition de mon personnage préféré. Ceux qui ont lu mes critiques des autres albums de la série sauront de qui il s’agit… Sans vous dévoiler de punch, juste vous dire qu’il semblerait que ce cher X soit définitivement éliminé de la carte… Mais compte-tenu de la façon dont son «départ» a été orchestré, j’ai bon espoir qu’Arleston nous réserve une surprise de taille, dans les tomes à venir! Une impression, comme ça… ;^)

 

  • quelques proportions boiteuses, comme à la p.39, dernière vignette, où Darko a l’air d’un jeune enfant tant sa tête est démesurément grosse comparée à son corps… Même sur la couverture, la tête de Sleilo m’apparaît un peu disproportionnée, elle aussi, non??!

 

 

 


Vos impressions?
Votre nom * :
Votre courriel :
Votre courriel ne sera visible que pour l'administrateur du site.
Votre site :
Attention! Si vous voyez ce champ, n'y inscrivez rien!
Rappel éthique : vous êtes seul responsable du contenu des impressions publiées.
Se souvenir de mes informations personnelles


@ Eric the tiger : Je ne me le suis pas encore procuré! Il est sur ma liste d'achats. Ça ne devrait pas tarder : autant battre le fer pendant qu'il est chaud (et que j'ai le récit frais en mémoire! ;^)
Rédigé par PG Luneau le dimanche 17 novembre 2013 à 9:36


Il est sûr que nous ne sommes pas du même avis ! Qu'as-tu pensé du tome 8 ?
Rédigé par Eric the Tiger le dimanche 17 novembre 2013 à 3:59


@ Belzaran : Pourtant, pour ce qui est du déroulement, je trouve qu'on est à un intéressant point tournant... Et puisqu'il ne reste plus que deux tomes à la série, je me dis : Pourquoi pas!? Par contre, je ne suis pas sûr de me taper le deuxième cycle, si deuxième cycle il y a! ;^)
Rédigé par PG Luneau le lundi 11 novembre 2013 à 17:23


@ Anne des Ocreries : Tu me fais bien de la peine en me disant cela... Mais non!! Je blague!! Je crois que c'est la première fois que tu n'es pas tentée : je commençais presque à me dire que tu étais une «fille facile», qui dit oui à tout!! ;^P
Rédigé par PG Luneau le lundi 11 novembre 2013 à 17:20


Ce tome m'a tellement déplu que j'ai décidé de faire l'impasse sur la suite.
Rédigé par Belzaran le lundi 11 novembre 2013 à 5:00


Mmmmmf.........ché pas....ça fait pas "tilt", chez moi, cette série.....
Rédigé par anne des ocreries le lundi 11 novembre 2013 à 3:05




Dernièrement, j'ai lu... Petits Mythos
#04- Poséïdon d'avril
08 décembre 2017

Collège invisible
#01- Cancrus Supremus
16 novembre 2017

Poulet grain-grain
Poulet grain-grain
03 novembre 2017

Bestiaire des fruits
le Bestiaire des fruits
14 octobre 2017

Poids du vide
le Poids du vide
30 septembre 2017

Ma dernière chronique Du neuf dans le 9e? - Goulet et Lamontagne au Salon!
05 décembre 2017

Mes genres favoris Aventure policière Drame familial Fantastique Fantastique médiéval Héros animalier Historique Humour Humour tendre Quotidien Récit psychologique S.F. humoristique Thriller fantastique Vous avez pris la parole! Larbier philippe, sur Des mythes qui s'étoffent... mais dans l'assez convenu...

Larbier philippe, sur Des mythes qui s'étoffent... mais dans l'assez convenu...

anne des ocreries, sur Des mythes qui s'étoffent... mais dans l'assez convenu...

Marsi, sur Du neuf dans le 9e? - Goulet et Lamontagne au Salon!

anne des ocreries, sur Du neuf dans le 9e? - Goulet et Lamontagne au Salon!

Vos articles préférés Chronique
J'ai 5 ans, je suis grand! (air connu de tous les profs de maternelle!)
01 juillet 2014

Bécassine
#03- Bécassine pendant la Grande Guerre
10 août 2009

Chronique
les Pigeons partis, le bédéphile danse!!!
03 septembre 2012

Chronique
Mon automne superhéroïque
14 décembre 2013

Bécassine
#05- Bécassine mobilisée
04 août 2011

Design du site - Marsi
Création du site - Maxime Jobin